Cyclisme : Thibaut Pinot n’ira pas aux Mondiaux à Imola

En souffrance sur le Tour de France 2020 après sa chute survenue à Nice, Thibaut Pinot a finalement choisi de ne pas participer aux Mondiaux sur route en Italie. Il figurait pourtant dans la pré-sélection de Thomas Voeckler.
 

Thibaut Pinot après sa chute lors de la 1e étape du Tour de France 2020, à Nice.
Thibaut Pinot après sa chute lors de la 1e étape du Tour de France 2020, à Nice. © Thibault Camus/MAXPPP
"Je ne veux pas prendre la place d’un autre coureur". Thibaut Pinot avait prévenu. Quelques jours avant l’annonce de la liste des coureurs français présélectionnés pour les championnats du monde de cyclisme à Imola (27 septembre), le Franc-Comtois avait émis des réserves quant à sa participation.

"J’espère faire partie de l’équipe mais aujourd’hui, il n’y a aucune raison que j’y sois. Je n’ai pas la condition pour. Il y a largement huit français qui marchent mieux que moi" avait-il précisé humblement. En difficulté sur le Tour de France depuis sa chute à Nice lors de la première étape, le natif de Melisey figurait tout de même dans la pré-sélection de 13 coureurs aux côtés de Julian Alaphilippe et Alexis Vuillermoz. Il a finalement choisi de ne pas y participer. 

"Son dos le fait trop souffrir"

Le sélectionneur Thomas Voeckler comptait sur lui, mais Thibaut Pinot a préféré passer son tour, et laisser sa chance à un coureur en meilleur état de forme : "Thibaut m’a prévenu ce matin, son dos le fait trop souffrir" a déclaré Voeckler. "Thibaut est honnête, il respecte l’équipe de France" a ajouté l’ancien coureur de la formation Europcar.

En souffrance quotidienne, obligé de s’accrocher dans les cols de haute montagne – son terrain de jeu habituel – Thibaut Pinot a reconnu n’avoir pris aucun plaisir depuis le départ de la Grande Boucle. Ses douleurs au dos, conséquences de sa chute inaugurale, ont affecté son physique et son moral.
Une chute qui a laissé des séquelles
Relégué à près de 2h de Primoz Roglic au général le leader de la Groupama-FDJ n’a jamais pu peser sur la course. C’est donc assez logiquement qu’il déclare forfait pour les Mondiaux d'Imola, avant d’orienter sa préparation vers la Vuelta (20 octobre-8 novembre) si son physique le lui permet.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sur route cyclisme sport tour de france thibaut pinot