• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dernier match du FCSM à huis clos : la décision divise les supporters et les amoureux du club

© Lionel VADAM/MaxPPP
© Lionel VADAM/MaxPPP

Le Stade Bonal sera vide lors du dernier match du FC Sochaux-Montbéliard, contre Grenoble, le vendredi 17 mai. La potentielle descente aux enfers du club sochalien risque de se faire sans témoin. 

Par Sarah Rebouh

La décision de la LFP est tombée ce jeudi 9 mai. Le dernier match de la saison critique des Jaune et Bleu se jouera sans supporters. En cause : l'envahissement du terrain lors du match contre le Red Star FC le 3 mai. Concernant la 32ème journée de L2 contre Le Havre, lors duquel certains Ultras de la Tribune Nord Sochaux ont fait usage de fumigènes, la Ligue de football professionnelle sanctionne le club de 19 500 euros d’amende ferme le club.

"Par conséquent, la rencontre de la 38e journée de Domino’s Ligue 2 face au Grenoble Foot 38 du vendredi 17 mai se disputera à huis clos" indique le club sochalien sur son site internet.

La décision de la Ligue crée la division dans les rangs des supporters sochaliens et provoqe la colère de nombreux amoureux du FC Sochaux-Montbéliard. Certains pointent du doigt les Ultras de la Tribune Nord Sochaux (TNS), en tête de la révolte pour dénoncer la situation administrative et financière du club, depuis le début de la saison.

Ces derniers ont un temps boycotté les tribunes, avant de les réintégrer lors du départ des Espagnols d'Alavès. Depuis, ils multiplient les messages à destination des dirigeants du club et n'hésitent pas à user de fumigènes, jusqu'à l'envahissement du terrain après la piteuse performance du FCSM contre le Red Star. 
 


"La mise à mort du FCSM"


"Les bons payent pour des individus irresponsables !" s'insurge William sur les réseaux sociaux, soutenu par Joselyne : "Félicitations à tous ces supposés supporters. Quel exploit."

Certains autres soutiennent la TNS, habituée des actions coup de poing pour alerter sur la situation du club franc-comtois. "Ceux qui critiquent vous êtes des champions ! Le club se fait détruire par les Chinois et par les 14 chèvres qui nous servent de joueurs chaque week-end sur le terrain, et les supporters devraient rester tranquillement assis à applaudir et regarder le club crever sans rien faire ? Et ben non ça marche pas comme ça !" répond Valentin.

De son côté Murielle tempère et conclut : "Rien de plus normal. Envahissement de pelouse=huis clos. Pour autant je ne blâme pas la TNS. Ils sont l'âme de Banal et les seuls à faire bouger les tribunes. De plus, on sera quitte de voir la mise à mort du FCSM."

Ce vendredi soir à 20h, le FC Sochaux affronte Lorient pour tenter de sauver sa tête en L2. Les Bretons espèrent quant à eux jouer les barrages d'accession en Ligue 1. Le match risque donc d'être difficile et la fin pourrait être bien amère. À moins que les rayons du soleil ne reviennent réchauffer les lionceaux, dont les couleurs ont bien terni cette année. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Estivan Dimanche

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer