INFOGRAPHIE. Les chiffres de la rentrée scolaire 2019-2020 dans l'académie de Besançon

© Vanessa MEYER/MaxPPP
© Vanessa MEYER/MaxPPP

 La rentrée scolaire est lancée en Franche-Comté, comme dans toutes les régions françaises. Alors que 213 496 écoliers, collégiens et lycéens ont repris l'école ce lundi 2 septembre, nous vous proposons de découvrir les chiffres de la rentrée 2019-2020 en Franche-Comté. 

Par Sarah Rebouh

"Ca n'a rien d'évident, c'est une machine complexe" a débuté Jean-François Chanet, recteur de l'Académie de Besançon, en abordant la question de l'organisation d'une rentrée scolaire, lors de la conférence de presse qui avait lieu vendredi 30 août, à Besançon au rectorat.

Cette année, la priorité est donnée au développement durable et à l'écologie. Un travail conjoint avec le conseil des lycéens de l'académie, réclamé pendant les manifestations lycéennes pour le climat en fin d'année scolaire 2018-2019, sera effectué comme l'a annoncé Jean-François Chanet. La deuxième priorité sera le numérique et la formation. "Notre but est d'accompagner tout le parcours de l'élève avec différents partenaires. En plus, un nouvel ENT (environnement numérique de travail) a été mis en place" précise-t-il. Son nom : ECLAT-BFC. Il est commun au premier et au second degrés. Les services de l'État veulent également renforcer l'éducation inclusive
 

À l'école dès 3 ans


Concernant la réforme des lycées, le recteur a expliqué : "Notre région fait partie de celle où le bac a été le mieux mené, de manière quasi normale. Contrairement à d'autres, les copies ont été rendues même par les grévistes." Concernant Parcoursup, cette plateforme régulièrement pointée du doigts pas ses utilisateurs pour ses dysfonctionnement, l'équipe du rectorat assure que des chiffres précis concernant l'Académie seront dévoilés d'ici peu, par le ministère de l'Éducation Nationale. "Il reste quelques bacheliers en filières technologiques sans solution, mais nous sommes en train de régler ses situations" nous a-t-on expliqué. 

Chez les plus petits, la loi "pour l'école de la confiance", rend la scolarisation obligatoire dès l'âge de trois ans, contre 6 ans actuellement. Pour le rectorat, c'est une mesure d'égalité sociale puisqu'elle permet aux enfants de bénéficier le plus tôt possible du même niveau d'enseignement. L'accompagnement et l'intégration des enfants en situation de handicap ont eux aussi été abordés particulièrement durant cette réunion. Dans notre académie, leur chiffre a doublé entre 2009 et 2018 passant de 3556 élèves à 6 389 élèves scolarisés.

Alors qu'au niveau national certains ont repris le chemin des pavés et continuent à manifester contre les différentes réformes du système scolaire notamment la réforme Blanquer, du côté de Besançon, le recteur de l'Académie a terminé la rencontre avec la presse par ces mots : "Ne comptez pas sur nous pour jeter de l'huile sur le feu des tensions sociales."
 

► Les chiffres de la rentrée 2019-2020 

Loading...

Loading...


Voir cette infographie en plein écran par ici.
 

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus