Les premiers pas des élus francs-comtois au Parlement européen

Après leur élection fin mai, les deux nouveaux eurodéputés francs-comtois, le Belfortain Christophe Grudler et la Doloise Anne-Sophie Pelletier, ont pris leur poste, ce mardi 2 juillet, au Parlement européen. 
Anne-Sophie Pelletier, députée européenne La France insoumise, pour son premier jour à Strasbourg.
Anne-Sophie Pelletier, députée européenne La France insoumise, pour son premier jour à Strasbourg. © France 3 Franche-Comté / Rémy Poirot.
Nouveau poste, nouveau bureau et nouvelles responsabilités ! Ce mardi 2 juillet avait des allures de rentrée des classes pour les deux francs-comtois, le Belfortain Christophe Grudler (Renew/MoDem) et la Doloise Anne-Sophie Pelletier (Gauche unitaire européenne/La France insoumise). Elus aux dernières élections européennes, mi-mai, les tout frais eurodéputés ont établi leur nouveau quartier au Parlement européen de Strasbourg.

Depuis leur élection, les 751 eurodéputés exercaient leurs nouvelles fonctions à Bruxelles. Mais ce mardi 2 juillet, ils étaient invités à Strasbourg pour une première session inaugurale d'une trentaine de minutes. Ce mercredi 3 juillet, ils doivent retourner à l'hémicycle pour élire le nouveau président du Parlement européen.

Des charges bien différentes


D'ici quelques jours, les deux élus francs-comtois devraient donc débuter un travail de fond entre Bruxelles, Strasbourg et leur territoire.

A Strasbourg, l'élue de la France insoumise Anne-Sophie Pelletier, connue comme porte-parole d'une grève de 117 jours en 2017 pour dénoncer les conditions de travail dans les EHPAD, travaillera autour des questions du service public, des transports et des droits fondamentaux.

Quant à Christophe Grudler, membre du MoDem, il siègera au sein des commissions affaires étrangères, défense, industrie et énergie.
 
Première journée des élus francs-comtois au Parlement européen ©Reportage de Jérémy Chevreuil, Rémy Poirot et Rémy Bolard


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections européennes politique élections