Un tremblement de terre d'une magnitude de 4,1 sur l'échelle de Richter, suivi de plusieurs répliques, secoue le nord Franche-Comté

Publié le Mis à jour le
Écrit par Raoul Advocat
Les tremblements de terre sont enregistrés par le réseau national de surveillance sismique, qui est basé à Strasbourg.
Les tremblements de terre sont enregistrés par le réseau national de surveillance sismique, qui est basé à Strasbourg. © Jean-Marc Loos / L'Alsace / Maxppp

Le premier séisme a été ressenti à 1 heure ce matin du 25 décembre dans le nord de la Franche-Comté, et en Suisse. Plusieurs répliques ont été enregistrées dans la journée. Il n'y a pas de blessé, ni de dégâts.

Une grosse frayeur pour les habitants du nord Franche-Comté, à Montbéliard et dans les environs, ainsi que dans le secteur de Delémont, en Suisse. Le tremblement de terre s'est produit pendant la nuit de Noël, à 1 heure ce matin du 25 décembre.

Selon les données enregistrées par le réseau national de surveillance sismique, le tremblement de terre a atteint la magnitude de 4,1 sur l'échelle de Richter.

L'épicentre se trouve  à Damvant, une commune suisse, à 13 kilomètres de profondeur. Le séisme a été ressenti dans un rayon d'une cinquantaine de kilomètres autour de cet épicentre.

Sur les réseaux sociaux, des habitants font part de leur frayeur :

Plusieurs répliques dans la journée du 25 décembre

Plusieurs autres tremblements de terre, des répliques de plus faible intensité, ont été ressentis dans les environs de Montbéliard.

Au total, 124 communes sont dans la zone qui a tremblé.  La 4ème réplique a été enregistrée par le réseau national de surveillance sismique à 15h49. 

Les explications d'un sismologue

Contacté par téléphone, Olivier  Lengliné, sismologue à l'Institut de géologie de Strasbourg, précise : "selon l'estimation provisoire automatique, la magnitude est de 3,8, avec le même épicentre que ce matin. Il faut en général une magnitude supérieure à 3 pour ressentir un séisme". Il ajoute :

La zone a été touchée par 6 petits tremblements de terre en novembre, imperceptibles. C'est une zone de faible sismicité, mais proche de la région de Bâle, qui est de plus forte sismicité"

Olivier Lengliné, sismologue au réseau national de surveillance sismique

Il faut remonter à 1356 pour trouver trace d'un tremblement de terre de grande ampleur. Cette année-là, la région de Bâle avait été entièrement détruite. 

Un séisme 4 jours après celui de Morteau

La terre avait déjà  tremblé le mardi 21 décembre dans le Doubs. Des secousses d’une magnitude locale (Mlv) de 3,1 avaient  été ressenties à 9h56 dans le secteur de Morteau. Sur l’échelle de Richter, les événements sismiques d’une magnitude de 3 sont décrits comme étant le « seuil à partir duquel la secousse devient sensible pour la plupart des gens ».

Le tremblement de terre le plus important enregistré ces dernières années en Franche-Comté s’était produit le 23 février 2004 à 18h31. Il était d’une magnitude de 5,1 et son épicentre était à 10 kilomètres de profondeur.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.