VIDEOS. On vous emmène dans les coulisses du FC Sochaux-Montbéliard

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilien Diaz .

Il y a le FC Sochaux-Montbéliard, les soirs de matches à Bonal devant son public, et puis il y a tout le reste, ce qu’on ne voit jamais dans la vie d’un club de foot professionnel. Le temps d’une semaine, avant un match important contre Caen en Ligue 2, Sochaux nous a ouvert ses portes alors on a enfilé notre maillot pour partir en immersion "En jaune et bleu".

EPISODE 1 : Le vestiaire professionnel

Depuis qu’il est devenu en 2018 l’entraîneur principal du FC Sochaux, Omar Daf n’avait jamais ouvert les portes de son vestiaire aux médias. L’ancien défenseur sochalien, plutôt réservé dans sa communication, a fait une petite entrave à ses principes en accueillant notre équipe de tournage dans le quotidien du groupe professionnel de Ligue 2, le temps d’une journée.

On y découvre un vestiaire soudé, des joueurs impliqués et appliqués au quotidien. Car à Sochaux, les règles sont intransigeantes sur et en dehors du terrain. La clé de la réussite selon Omar Daf, qui passe quasiment 12 heures par jour à Bonal, à préparer les entraînements avec son staff, étudier les adversaires entre autres.

Les joueurs eux, respectent les consignes à la lettre et doivent tenir une hygiène de vie irréprochable. Sochaux veut se donner les moyens de ses ambitions, c’est-à-dire retrouver la Ligue 1 et sur le terrain, ça ne rigole pas.

EPISODE 2 : La pépinière aux talents

À Seloncourt dans le Pays de Montbéliard, tout le monde connaît "Le Château", l’autre nom pour parler du Centre de formation aux métiers du football du FC Sochaux, inauguré le 8 juin 2000. C’est un peu la pépinière aux talents du FCSM, le lieu où, chaque saison, on espère y voir émerger un futur Benoît Pedretti ou un nouveau Jérémy Mathieu, formés à Sochaux.

Aujourd’hui, le centre accueille une quarantaine de jeunes de 15 à 19 ans, tous scolarisés. Sélectionnés pour leur talent, ils n’ont qu’un seul rêve : signer un jour un contrat professionnel au FCSM. Mais les places sont chères. Eliezer Mayenda, 16 ans en a bien conscience et lui, semble en tout cas bien parti dans sa trajectoire dorée pour poursuivre dans le football. Il est surclassé en U19 et a déjà disputé un match officiel avec les pros.

Ce n’est pas le cas de tous ici, "Il faut un plan B" nous confie par exemple Esteban, 6 ans, "On travaille seulement pour les 5% de joueurs qui vont réussir" complète Jean-Sébastien Mérieux, le directeur du centre.

EPISODE 3 : Les acteurs de Bonal

À Sochaux, il y a ceux que tout le monde connaît : les joueurs de Ligue 2, l’entraîneur et ses adjoints : ceux qui prennent toute la lumière les soirs de match à Bonal. Mais pour faire fonctionner un club professionnel au quotidien, gérer ses finances, son administration, sa sécurité, son personnel… il y a aussi les travailleurs de l’ombre, ceux qu’on ne voit quasiment pas ou seulement très peu.

Dans cet épisode, ce sont eux que nous voulions vous faire découvrir : des jardiniers du stade, aux personnels de l’administration en passant par les journalistes qui suivent le club, mais aussi et surtout les décideurs du FCSM : Samuel Laurent, directeur général, Benoît Delon, directeur des activités sportives et Pascal Buson, directeur financier. Ils sont les trois personnages clés dans le renouveau du FC Sochaux depuis l’arrivée de Nenkig en 2019. 

EPISODE 4 : Les supporters jaune et bleu

Bien des joueurs vous le diront, un club de football ne serait sans doute pas grand-chose sans ses supporters. À Sochaux, ils sont nombreux à être restés fidèles à leur club de cœur, comme Pierrette, la doyenne des supporters jaune et bleu. À 85 ans, elle vit dans un sanctuaire dédié à l’histoire du FCSM, son petit musée à elle. Son amour pour le club est indéfinissable. Elle est une part de l’identité sochalienne alors ce jour de match contre le SM Caen en Ligue 2, nous ne pouvions pas l’oublier.

Et comme dans un stade on trouve  souvent toutes les générations, de 7 à 77 ans, on est aussi allés voir Jean, 25 ans, qui vit à Belfort. Lui aussi est un amoureux du club et sa collection de maillots, tous plus beaux les uns que les autres, en dit long sur sa passion.

Ce soir-là, nous avons donc suivi Pierrette et Jean à Bonal avant le match de la 21e journée de Ligue 2. Une rencontre très importante pour les amoureux du FC Sochaux car en cas de victoire face aux Caennais, les Lionceaux pouvaient prendre les commandes du championnat pour la première fois de la saison, et continuer à rêver d’un retour en Ligue 1. Le scénario s'est chargé du reste …

Equipe : Emilien Diaz, Phillipe Arbez, Guillaume Bessaa, Pierre Mayayo, Marie Baschung 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité