La fusion des orchestres de Franche-Comté et de Bourgogne n'aura pas lieu

Annoncée en janvier 2017 par Marie-Guite Dufay, la présidente du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, la fusion des orchestres Victor Hugo Franche-Comté et Dijon Bourgogne est annulée. En cause : des statuts différents entre les musiciens des deux anciennes régions.

Par SR

Initialement prévue pour l'automne 2018, la fusion des orchestres de Franche-Comté et de Bourgogne a tout bonnement été annulée. Elle était finalement trop compliquée et trop conflictuelle. "Nous avons pêché par optimisme. Il y a des différence réglementaires qui nous empêchent de procéder à cette fusion" nous a confié Marie-Guite Dufay, présidente PS du conseil régional, en charge de ce dossier.

Le point de rupture concernerait des auditions à passer. Les musiciens bourguignons, en CDI, ont refusé de passer ces auditions, comme leur statut et leur contrat le permettent. À Besançon, les membres de l’actuel orchestre Victor-Hugo sont quant à eux payés au projet.

On vous explique, dans notre reportage : 
La fusion des orchestres de Bourgogne et de Franche-Comté annulée
Intervenants : Marie-Guite Dufay - Présidente PS du conseil régional, Jean-Louis Fousseret - Maire LREM de Besançon - Président du syndicat mixte de l'orchestre Victor Hugo Franche-Comté. Un reportage de : DUCROZET Laurent, CHAUFFOUR Thierry, MARTIN David et MAUJARD Jean-Pascal.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Côte-d'Or : focus sur l'emploi dans la filière viti-vinicole

Les + Lus