Gastronomie : le prix Gault et Millau 2022 récompense 11 chefs de Bourgogne-Franche-Comté

Publié le Mis à jour le
Écrit par Corentin Alloune .

Ce lundi 29 août, le célèbre guide gastronomique Gault et Millau a récompensé, à la Cité gastronomique de Dijon, 11 chefs de la région Bourgogne-Franche-Comté. Un prix qui reflète l'excellence pour de nombreux professionnels.

Les grands noms de la gastronomie bourguignonne-franc-comtoise se sont réunis ce lundi 29 août à la Cité de la gastronomie de Dijon. Le guide gastronomique Gault et Millau y a décoré 11 chefs et restaurateurs locaux. Des récompenses qui valorisent le savoir-faire des acteurs régionaux.

Un prix d’excellence

Fondé en 1972 par Henri Gault et Christian Millau, deux journalistes français devenus critiques gastronomiques, le guide est rapidement devenu une des références dans le domaine avec le Michelin. "Le guide Michelin a une visibilité internationale. Tandis que le Gault et Millau se concentre sur le local", nuance Philippe Augé, trophée "Techniques d'excellence" de cette année.

Grâce à ce guide, les gens s'intéressent à nos restaurants et nos savoir-faire

Philippe Augé

Chef des cuisines à La table de Levernois

"Les distinctions de ce guide permettent de mettre en lumière des jeunes talents. Chose que ne fait pas forcément le Michelin", explique Jean-Michel Bardet, chef du Domaine du Colombier, dans la Drôme. Il reste donc un accélérateur de notoriété depuis sa création. 

Véritable coup de projecteur, il donne aussi de la crédibilité aux restaurants grâce à des toques, équivalent des étoiles avec le guide Michelin. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 350 restaurants et 150 artisans ont reçu ce fameux sésame depuis la création du livre. 

"La Bourgogne ne cesse de nous surprendre"

Ce 29 août, 11 récompenses s'ajoutent à ce palmarès régional. Et certains pour la première fois, à l’image de Nicolas Martin, trophée "jeune talent" 2022 avec son restaurant L’évidence à Paray-le-Monial.

"C’est un véritable honneur de recevoir ce prix, en plus de mes deux toques", raconte le jeune chef, encore sur un petit nuage. Avec cette ribambelle de distinctions, "la Bourgogne ne cesse de nous surprendre", Zakari Benkhadra.

En plus de Nicolas Martin et Philippe Augé, ils sont neuf à recevoir une récompense cette année :

  • Trophée "Gault et Millau d'or" à William Frachot du restaurant éponyme, à Dijon,
  • Trophée "Tradition" à Mickael Monterrat de L'auberge de Baudemont, à Baudemont,
  • Trophée "Terroir d'exception" à Christophe Bocquillon du restaurant Le Garum, à Beaune,
  • Trophée "Accueil" à Sadik Muhaimin du restaurant L'Amaryllis, à Saint-Rémy,
  • Trophée "Cuisine de la mer des lacs et des rivières" à Keigo Kimura du restaurant L'Aspérule, à Dijon,
  • Trophée "Pâtisserie" à Lisa Vuillemin du restaurant Bistronome, à Arbois,
  • Trophée "Jeune talent service en salle" à Yoan Polydamas au restaurant Prélude à Saint-Vit,
  • Trophée "Sommelier" à Sébastien Reymond du restaurant de la Maison Lameloise, à Chagny,
  • Trophée "Grand de demain" à Tomofumi Uchimura du restaurant Origine à Dijon.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité