• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Genay : opération sauvetage d'amphibiens !

Opération SOS Amphibiens à Genay (21) / © Rodolphe Augier
Opération SOS Amphibiens à Genay (21) / © Rodolphe Augier

Au Printemps, près de 2000 amphibiens traversent la D954 pour rejoindre l'étang de Genay, en Côte d'or. Des bénévoles les aident à traverser pour faciliter leur reproduction.

Par Tiphaine Pfeiffer

Pour se reproduire, tout couple de crapaud rêve d'une mare ou d'un étang paisible.

Le plan d'eau de Genay, en Côte d'or, attire des milliers de batraciens à chaque printemps mais la route D954, entre Epoisses et Semur-en-Auxois, se dresse comme un obstacle infranchissable.
Des centaines d'entre eux se font écraser.

Depuis 6 ans, plusieurs bénévoles, comme Valérie Jallet, s'engagent pour les protéger.
Le long d'une barrière-piège de 200 mètres équipée de filets, une quinzaine de seaux ont été installés.
Les crapauds qui buttent sur l'obstacle y tombent.
Chaque matin, les bénévoles leur font traverser la route. 

Ce lundi 18 mars 2019, 28 crapauds et un triton vont gagner l'étang grâce à eux.
Certains jours, il peut y avoir jusqu'à 200 animaux.
Genay : opération SOS amphibiens / © Rodolphe Augier
Genay : opération SOS amphibiens / © Rodolphe Augier



Sauver les amphibiens


Les amphibiens ne peuvent se reproduire qu'à proximité des plans d'eau.
Identifier les sites de peuplement et signaler les obstacles rencontrés par les animaux est fondamental.


L'action de sauvetage de Genay fait partie des treize mesures mises en place en Bourgogne par différentes associations et bénévoles.
Elles sont de plusieurs ordres :
  • ramassage en soirée
  • capture grâce à une barrière-piège
  • mise en place de déviation temporaire de route (Urzy & étang de la Noue à Antully)
Genay : opération SOS Amphibiens / © Rodolphe Augier
Genay : opération SOS Amphibiens / © Rodolphe Augier


Plusieurs communes sont concernées. Elles sont recensées sur le site de l'opération Sos Amphibiens Bourgogne.
  • Côte d'or :  Genay et Val Suzon
  • Nièvre : Urzy
  • Saône-et-Loire : Etang de la Noue à Antully
  • Yonne : Appoigny, Beine, Bellechaume, Bussy-en-Othe, Chamoux, Malay-le-Grand, Marsangy, Saint-Julien-du-Sault, Vergigny
 

Recenser les amphibiens

Il est important de signaler les tronçons de routes sur lesquels les amphibiens sont présents. 
L'objectif est de trouver les zones d'écrasement à fort enjeu en Bourgogne appelés "points noirs".

Toutes les informations peuvent être indiquées dans le site E-Observations sur le site http://faune.bourgogne-nature.fr

Dans les cas critiques, des "crapauducs" peuvent même être construits.
Il existe quatre tunnels écologiques de ce type en Franche-Comté mais aucun en Bourgogne.


Un reportage d'Anne Berger, Rodolphe Augier et Cécile Réveillaud

Intervenants
  • Gaëtan Balay, chargé d'étude faune sauvage, membre de la société d'histoire naturelle d'Autun
  • Valérie Jallet, bénévole SOS Amphibiens










 

A lire aussi

Sur le même sujet

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus