Les grenouilles fraîches sont au menu

P. Arbez
P. Arbez

La saison des grenouilles fraîches a démarré depuis deux semaines. En Franche-Comté, ce sont les cuisses de grenouille rousse qui sont très prisées. Une espèce qui a quasi disparu, sauf dans la région. 

Par Aline Bilinski

La saison des grenouilles bat son plein ... et ceux qui aiment vont pouvoir se régaler jusqu'en juin en dégustant les fameuses petites cuisses des batraciens cuisinées avec beaucoup de beurre et du persil. En la matière, la Franche-Comté se distingue en proposant aux consommateurs, des cuisses de grenouille rousse, communément appelée "la rousse de Franche-Comté".
L'espèce a quasi disparu en France et bon nombre de restaurateurs proposent de la grenouille d'importation. Hors, dans notre région, c'est paradoxalement grâce à une filière très bien organisée, que l'espèce perdure. Les 218 ranaculteurs (éleveurs de grenouilles) veillent à sa pérennité de comme aux contenus des assiettes et luttent contre le braconnage.

Depuis janvier 2017, une nouvelle législation, plus sévère vient soutenir leur combat. S'il y a tromperie sur la marchandise, le vendeur ne risque plus 15 000 € d'amende mais 150 000 €.

Le combat des professionnels ne s'arrête pas. Ils veulent obtenir une IGP, (indication géographique protégée) garantissant la grenouille est bien Rousse "made in Franche-Comté". 

La grenouille rousse, dans les assiettes francs-comtoises
La rousse de Franche-Comté est une grenouile bien d'ici et pour éviter toute tromperie sur la marchandise, les ranaculteurs régionaux veillent au grain. Avec J Pertet, Chef de l'Adresse (Rioz), M. Peylaboud, ranaculteur, JP Vieille, Pdt du syndicat interprofessionnel des ranaculteurs et N. Cudey, Producteur et préparateur de grenouilles. Reporatge M. Villirillo et P. Arbez

 

Sur le même sujet

Les + Lus