• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Grève du 5 février : une dizaine de manifestations et des perturbations à prévoir en Bourgogne Franche-Comté

La manifestation des retraités le 31 janvier 2019
La manifestation des retraités le 31 janvier 2019

La CGT appelle à une nouvelle mobilisation mardi 5 février, préférant réclamer "sur le bitume" plutôt que dans le cadre du grand débat, une hausse des salaires et plus de justice fiscale. Un appel relayé par plusieurs syndicats et partis politiques.
 

Par C.R./AFP

• Un appel unitaire à manifester

Avec le débat national, "toutes les questions sont pipées et portent en germe la volonté de poursuivre une politique libérale", estime Catherine Perret, une des dirigeantes de la CGT. C'est pourquoi la centrale organise cette première journée de mobilisation de l'année, associée avec Solidaires, des organisations de Force ouvrière et avec le soutien du NPA, du PCF et de la France insoumise.
    
Sans citer l'appel de la CGT, Eric Drouet, l'une des figures du mouvement des "gilets jaunes" a appelé à une "grève générale" ce mardi 5 février. Côté syndical, des contacts ont eu lieu en tout début d'année entre Philippe Martinez et ses homologues de la CFDT et de Force Ouvrière. Mais ils n'ont à nouveau pas réussi à s'entendre sur une mobilisation commune. 
 
En Franche-Comté, un tract unitaire CGT/FO/FSU/Solidaires et Gilets Jaunes appelle à la grève et aux manifestations, "pour la justice sociale, contre la loi anti-manifestations et les projets de destruction du régime de retraites par répartition."

Un autre tract soutient le mouvement : il émane d'AC (agir contre le chômage), À gauche citoyens!, Ensemble!, EELV (Europe Écologie  les Verts), Génération.s, PCF (Parti Communiste Français), La France Insoumise, Le Parti de Gauche.

Déjà dans la rue le 31 janvier, les retraités sont invités à venir grossir les rangs des manifestants, notamment à Montbéliard. 
   

• Des revendications communes 

Les revendications sont nombreuses, elles concernent principalement la hausse des salaires et des minimas sociaux et une réforme de la fiscalité ("refonte de l'impôt sur le revenu, plus grande redistribution des richesses, allègement des impôts indirects, rétablissement et renforcement de l'ISF"...)

Les signataires revendiquent la suppression des aides publiques aux entreprises. Il est également question du "développement des services publics, du respect des libertés publiques et du droit de manifester."
    

• Les rassemblements prévus en Bourgogne Franche-Comté

Belfort : 10h  Place Corbis
Dole : 10 H 30 Sous-Préfecture
Lons-le-Saunier : 15 H Place de la Liberté
Nevers : 14 H 30 Bourse du travail
Dijon : 14 H 30 Place Wilson
Besançon : 11 H  devant le MEDEF 
Auxerre : 11 H Maison des syndicats
Montbéliard : 14 H devant la mairie
Le Creusot : 15 H devant l’Alto
Chalon-sur-Saône : 14 H 30  Maison des syndicats

(source : comité régional CGT)

• Des perturbations à prévoir

Des préavis de grèves ont été déposés notamment dans la fonction publique et à la SNCF, du lundi 4 février 20H au mercredi 6 février 7H55. Dans l'éducation, Sud Education, Snipp Fsu et Snes FSU appellent à se joindre à cette journée de mobilisation.
CGT Fapt et Sud PTT ont lancé un appel à la grève pour les agents de La Poste.

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus