Gueugnon : l’usine Aperam mise en demeure pour des rejets polluants illégaux

L'entreprise APERAM, à Gueugnon, en Saône-et-Loire, a été mise en demeure par la préfecture.
L'entreprise APERAM, à Gueugnon, en Saône-et-Loire, a été mise en demeure par la préfecture.

Aperam, le spécialiste de la production d’aciers inoxydables, possède une usine à Gueugnon, en Saône-et-Loire. La société vient d’être mise en demeure par la préfecture pour des rejets illégaux qui menacent l’environnement.  
 

Par B.L.

La société Aperam Stainless France SAS est implantée place des Forges, à Gueugnon. C’est l’un des plus gros employeurs du département de Saône-et-Loire, avec 750 salariés.

Aperam produit de l'acier laminé qui est utilisé notamment dans l'aérospatial, l'automobile, le secteur médical, le bâtiment…
 
Gueugnon : l’usine Aperam mise en demeure pour des rejets polluants illégaux
Aperam, le spécialiste de la production d’aciers inoxydables, possède une usine à Gueugnon, en Saône-et-Loire. La société vient d’être mise en demeure par la préfecture pour des rejets illégaux qui menacent l’environnement.   - France 3 Bourgogne - Damien Boutillet, Anthony Borlot, Carlos Zappalá
 

Que reproche-t-on à la tôlerie industrielle Aperam ?

Une visite d’inspection a eu lieu le 16 juillet 2018 sur le site qui s’étale sur une trentaine d’hectares. Plusieurs problèmes ont été décelés et notamment le rejet non autorisé d’effluents industriels qui menacent le milieu naturel. Une menace qui est prise très au sérieux, compte tenu de la proximité de la rivière l’Arrroux.

L’inspection a aussi fait apparaître le stockage de déchets dangereux stockés illégalement sur le site.
 

Quelles sont les mises en demeure prononcées par la préfecture ?

Compte tenu de ces éléments, la société Aperam a été mise en demeure sous 48 heures d’arrêter le rejet des effluents au point non autorisé.

L’entreprise est aussi mise en demeure :
  • sous 72 heures de procéder au curage d’un bassin dans lequel se déversent des effluents aqueux industriels traités et de s’assurer de l’étanchéité du bassin.
  • sous 6 mois d’éliminer les déchets dangereux contenant de la calamine humide et des hydrocarbures stockés dans un bassin situé le long de l’Arroux.

A lire aussi

Sur le même sujet

Gueugnon : l’usine Aperam mise en demeure pour des rejets polluants illégaux

Les + Lus