Convoqué au commissariat de Vesoul, il lance une grenade aux policiers

Le drame a été évité de justesse. Lundi matin, un homme était convoqué au commissariat de police de Vesoul pour des faits présumés d'agressions sexuelles sur mineurs. L'homme, âgé de 61 ans, avait sur lui une grenade qu'il a dégoupillée puis lancée au sol. Un policier a pu repousser la grenade. 

Une heure trente plus tard, les spécialistes du centre interdépartemental de déminage de Colmar ont pu neutraliser l'engin qui aurait effectivement pu exploser. L'homme a été placé en garde à vue et il sera présenté cet après-midi au parquet de Besançon qui va demander sa mise en détention provisoire. Le juge des libertés rendra ensuite sa décision.
Voici les précisions de Christophe Joly : 


Désormais, la fouille de sécurité aura lieu dès l'arrivée des personnes au commissariat de Vesoul. 

Jean-Marc Selaries Directeur départemantal adjoint de la sécurité publique de Haute-Saône