Craignant une Rave Party pour l'Ascension, le préfet de Haute-Saône interdit les rassemblements à caractère musical

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Rebouh

Le préfet de Haute-Saône prend un arrêté d'interdiction concernant les rassemblements musicaux festifs type Rave Party dans son département pour le week-end de l'Ascension.

"Un rassemblement à caractère musical type Free party, Teknival et Rave party non autorisé est susceptible d’être organisé dans le département de la Haute-Saône à l’occasion du week-end de l’Ascension" préviennent les autorités préfectorales du 70 dans un communiqué diffusé ce lundi 23 mai.

Craignant des "troubles à l'ordre public" la préfecture lance un arrêté interdisant ce type de rassemblement entre le 25 et le 30 mai sur son territoire. Cette dernière annonce qu'aucune autorisation n'a été faite pour l'organisation de cet événement et prédit une "augmentation du risque de conduite sous l’emprise de l’alcool, de stupéfiants, une gêne occasionnée par le niveau sonore de la musique diffusée ainsi qu'une dégradation des propriétés ou cultures occupées".

"Un encadrement de ces événements (mobilisation des forces de sécurité, des équipes de secours, des équipes médicales...) doit pouvoir être organisé" prévient la préfecture de Haute-Saône, précisant qu'une déclaration en préfecture préalable des organisateurs, au plus tard un mois avant la date prévue pour le rassemblement doit avoir lieu. Or, à ce jour, aucune déclaration n’a été transmise au préfet de la Haute-Saône.

Des sanctions prévues en cas de non respect des règles

"Au regard des risques de troubles graves à l’ordre, à la sûreté, à la sécurité et à la salubrité publique que présenterait le déroulement d’un tel rassemblement, associé au fait que l’organisation d’une manifestation non déclarée est un délit, Michel Vilbois, préfet de la Haute-Saône, interdit par arrêté préfectoral, tout rassemblement à caractère musical type Free party, Teknival et Rave party sur l’ensemble du département de la Haute-Saône, du 25 au 30 mai 2022 inclus" explique le communiqué.

Et de conclure : "La circulation des véhicules poids-lourds transportant tout matériel de sonorisation ou d’amplification sonore susceptible d’être utilisé pour ce rassemblement est interdit durant la même période. Le non-respect de ces mesures est passible des sanctions prévues par le code pénal, notamment de la confiscation du matériel saisi."

Pour rappel, la préfecture de Haute-Saône avait déjà pris un arrêté de ce type du 15 au 19 avril 2022, pour le week-end de Pâques.

Au lendemain de la Haute-Saône, le Territoire de Belfort a pris aussi un arrêté qui va interdire tout rassemblement, manifestation, de type rave-party, free party, teknival dans le département du Territoire de Belfort du 25 mai 17h00 au 30 mai 2022 à 8h00.