• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Affaire Alexia Daval : Jonathann Daval sera confronté à sa belle-famille le 7 décembre

Le 7 décembre, Jonathann Daval sera confronté à sa belle famille qu'il reverrait pour la première fois depuis son placement en détention. / © SEBASTIEN BOZON / AFP
Le 7 décembre, Jonathann Daval sera confronté à sa belle famille qu'il reverrait pour la première fois depuis son placement en détention. / © SEBASTIEN BOZON / AFP

L'heure de la confrontation arrive. Le meurtrier présumé d'Alexia Daval, son mari sera confronté à ses beaux-parents, sa belle-soeur et son beau-frère le vendredi 7 décembre prochain. 

Par Sophie Courageot

Le mari d'Alexia Daval va se retrouver pour la première fois face à face avec la famille d'Alexia. Ce sera le vendredi 7 décembre à 9h30 indique une source proche du dossier.  La demande de confrontation a été déposée au mois d'octobre par Me Portejoie avocat de Grégory et Stéphanie Gay, la soeur d'Alexia.  

Il s'agira d'une double confrontation. Elles l'opposeront d'une part aux parents d'Alexia, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, et d'autre part à son beau-frère Grégory Gay et à son épouse Stéphanie, soeur d'Alexia, a-t-on précisé de mêmes sources.


Le mari de la jeune femme retrouvée morte étranglée et le corps en partie carbonisé dans un bois proche de Gray en octobre 2017 a changé plusieurs fois de version des faits. Il incrimine depuis cet été son beau frère. Et il a demandé à être remis en liberté conditionnelle ce que la cour d'appel de Besançon a refusé.

Après avoir avoué le meurtre en garde à vue, fin janvier, Jonathann Daval était revenu sur ses aveux pour accuser Grégory Gay son beau frère d'en avoir été l'auteur. Le mari d'Alexia a invoqué alors un "pacte secret" conclu par la famille pour dissimuler les faits. Des accusations vécues comme "une provocation" par Grégory Gay.

Le 30 octobre dernier lors de l'audience à huis clos devant la cour d'appel de Besançon, Jonathann Daval a été entendu en visio conférence depuis la prison de Dijon où il est incarcéré. Selon les parties civiles présentes à ce moment là, Jonathann Daval n'a "absolument rien dit" à l'appui de sa demande de mise en liberté. Selon l'avocat des parties civiles, la dernière version de Jonathann Daval ne tient pas la route. Aucun élément matériel du dossier ne vient conforter la thèse désormais avancée par Jonathann Daval. 

"On veut qu'il reste en prison", avait déclaré Isabelle Fouillot, se disant "déçue" que l'informaticien de 34 ans n'ait "pas eu un mot" pour la famille. L'audience avait lieu le jour anniversaire de la découverte du corps d'Alexia.

  
Jonathann Daval avait signalé la "disparition" de son épouse Alexia, censée ne pas être rentrée d'un jogging, le 28 octobre 2017. Deux jours plus tard, le corps partiellement calciné de la jeune femme avait été retrouvé dans un bois, non loin de Gray-la-Ville (Haute-Saône), où résidait le jeune couple. Pendant trois mois, l'informaticien s'était présenté en veuf éploré avant que les enquêteurs ne l'arrêtent, estimant avoir réuni des "éléments accablants" à son encontre.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus