Gray : les automobilistes en infraction désormais verbalisés via la vidéo-surveillance

A Gray, un policier municipal contrôle les écrans de vidéo-verbalisation depuis le centre de supervision / © Antoine Laroche
A Gray, un policier municipal contrôle les écrans de vidéo-verbalisation depuis le centre de supervision / © Antoine Laroche

Gray est la première ville de Haute-Saône à tester la vidéo-verbalisation pour lutter contre les infractions de la route. En test depuis deux mois, la mairie lance définitivement ce dispositif aujourd'hui. La circulation sera donc sous surveillance aux abords des établissements scolaires notamment. 

Par Lucie Thiery

En phase test depuis deux mois, la vidéo-verbalisation entre réellement en application pour la première en Haute-Saône ce lundi 4 novembre.  
Depuis son centre de supervision urbain, un agent de la police municipale surveille les images de ses 24 caméras de vidéo-protection installées.

Concrètement, lorsque l'agent constate une infraction derrière ses écrans comme un stationnement gênant, une vitesse excessive, un refus de priorité ou un feu tricolore grillé, il prend des photos du véhicule, relève la plaque d'immatriculation puis dresse un procès-verbal électronique. Ce PV est ensuite envoyé au centre de traitement des infractions de Rennes qui le communiquera à l'automobiliste propriétaire du véhicule.
 

Une vidéo-verbalisation autour des écoles


La vidéo-verbalisation n'est pas étendue à toute la ville, mais uniquement aux abords de sept écoles. Objectif : lutter contre les incivilités routières.
"De la maternelle au lycée, 3000 élèves circulent dans cette commune au quotidien, c'est important qu'ils soient en sécurité" affirme Christophe Laurençot, maire (DVD) de Gray. Dans cette ville d'un peu plus de 5000 habitants, la police municipale compte cinq agents. Impossible pour eux de contrôler la circulation devant chaque école. La vidéo-verbalisation a donc pour objectif de renforcer les contrôles routiers à ces endroits sensibles. Derrière ses écrans un agent pourra surveiller les rues devant trois écoles simultanément.

Ce nouveau dispositif est mis en oeuvre grâce à une convention signée entre le Procureur de la République et le Préfet de Haute-Saône.
 
En Haute-Saône, la ville de Gray adopte la vidéo-verbalisation
Reportage : Frédéric Buridant, Antoine Laroche et Pascal Gomez. Intervenants : Christophe Laurençot, Maire (DVD) de Gray, Guy Menestret, Chef de la police municipale.

La vidéo-verbalisation depuis 2016 à Besançon 


En Franche-Comté, d'autres villes ont recours à la vidéo-verbalisation à l'exemple de Montbéliard ou Besançon dans le Doubs.
La capitale du Doubs a mis en place ce dispositif en 2016. A Besançon cela ne concerne qu'une seule zone : l'esplanade de la gare Viotte. Il s'agit d'une aire de stationnement temporaire pour les bus et les taxis. "Les bus et les taxis avaient des difficultés à se garer et à manoeuvrer à cause d'automobilistes mal stationnés" explique Delphine Clerc qui pilote le service sécurité et tranquillité publique à la Ville de Besançon.

Vers la généralisation de la vidéo-verbalisation ? 


A Besançon, la vidéo-verbalisation est ponctuelle, elle n'est activée que deux heures tous les quinze jours pour assurer une continuité de contrôle au niveau de la gare. "Il s'agit de compenser le manque d'agents sur le terrain certains jours par mois" précise Delphine Clerc. 
En moyenne la police municipale bisontine relève 80 infractions par mois grâce à la vidéo-verbalisation. Une opération qui s'avère concluante pour la ville.

"Nous avons la volonté politique d'étendre la vidéo-verbalisation"
confirme Danielle Poissenot adjointe (LREM) à la prévention, sécurité et tranquillité publique à Besançon. Au total Besançon compte 189 caméras de vidéo-protection, autant de points depuis lesquels pourrait s'étendre la vidéo-verbalisation. 
Un projet qui ne peut pas encore se concrétiser faute d'espace disponible. Le centre de supervision urbain a atteint ses limites, mais la ville éprouve des difficultés à trouver un nouveau local. 


 

Sur le même sujet

Les + Lus