• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

VIDEO. Affaire Alexia Daval : La mère de Jonathann Daval nie toute implication dans la mort de sa belle-fille

Martine Henry, la mère de Jonathann Daval nie toute implication dans la mort d'Alexia Daval. L'ADN de la mère de Jonathann Daval a été retrouvé dans le coffre de la voiture qui aurait servi à transporter le corps. / © Ludovic Laude - maxPPP
Martine Henry, la mère de Jonathann Daval nie toute implication dans la mort d'Alexia Daval. L'ADN de la mère de Jonathann Daval a été retrouvé dans le coffre de la voiture qui aurait servi à transporter le corps. / © Ludovic Laude - maxPPP

Interviewée par nos confrères de BFMTv, Martine Henry nie toute complicité dans le meurtre d'Alexia. Le beau frère d'Alexia a fait état de la découverte d'un cheveu de cette dernière dans le coffre de la voiture qui aurait servi à transporté le corps d'Alexia. 

Par S.C

La mère de Jonathann Daval, Martine Henry, implicitement mise en cause par la partie civile, a nié mercredi toute "complicité" dans le meurtre de sa belle-fille Alexia, dans une interview à BFMTV.

Martine Henry, assistante maternelle en Haute-Saône s'exprime pour la deuxième fois depuis le début de l'affaire. Mi-octobre, un an après la mort d'Alexia Daval, elle refusait de croire à la culpabilité de son fils. "Je ne croirai jamais que c'est Jonathann qui fait ça" avait-elle confié à nos caméras. 
 
 


"Je nie très fort cette complicité", a-t-elle déclaré. "Je n'étais pas au courant de ça, je ne savais pas qu'il pouvait exister un cheveu de moi dans la voiture", a soutenu Martine Henry. "Cela ne me choque pas du tout, car un cheveu c'est volatile et il a pu se retrouver dans la voiture, en serrant mon fils, en l'embrassant" et se "poser sûrement sur ses vêtements", a-t-elle enchaîné.

"Je ne suis pour rien dedans. Ce n'est pas mes cheveux, je ne suis jamais monté dans la voiture. Cela ne peut pas être mes cheveux", a-t-elle insisté.
    
Martine Henry s'est dite "très mécontente, très en colère que l'on en parle comme ça à la télé". Selon elle, l'élément apporté par Grégory Gay est destiné à "déstabiliser Jonathann en vue de l'audience", un interrogatoire prévu ce jeudi 29 novembre à Besançon. Le suspect de la mort d'Alexia va être interrogé par le magistrat instructeur sur sa nouvelle version des faits, celle qui accuse depuis cet été son beau-frère d'avoir tué Alexia. 

Dès hier soir après la divulgation de cet élément ADN dans l'affaire, Me Randall Schwerdorffer avait expliqué que Martine Henry n'était soupçonnée de rien trouvant étrange la divulgation de cet élément ADN par une des parties civiles.  
 
Me Randall Schwerdorffer : "La maman de Jonathann Daval n'est soupçonnée de rien"
Interview : J.Chevreuil, D.Martin.


Une longue semaine judiciaire attend Jonathann Daval toujours incarcéré à la maison d'arrêt de Dijon.  Le vendredi 7 décembre, il devrait faire face à sa belle famille pour la première fois. Deux confrontations sont prévues, une première avec la soeur d'Alexia et son mari, Stéphanie et Grégory Gay, et la seconde, avec les parents d'Alexia, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot.
    

Lire les derniers articles sur l'affaire Alexia Daval 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Digoin : un repreneur pour la faïencerie

Les + Lus