VIDÉO. Meurtre d'Alexia Daval : “l'étau se resserre violemment” sur le mari, selon son avocat

© France 3
© France 3

Me Randall Schwerdorffer, avocat de Jonathann Daval, s'est confié au sujet de la garde à vue de son client, principal suspect dans l'affaire du meurtre d'Alexia Daval, jeune femme retrouvée morte près de Gray fin octobre 2017. 

Par Sarah Rebouh

Dernière minute : Placé en garde à vue lundi, suspecté de la mort de sa femme, Jonathann Daval a avoué l'inavouable : c'est bien lui qui a tué son épouse dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017 "par accident", selon les déclarations de ses avocats, ce mardi en fin d'après-midi.


"Je m'attends à une mise en examen", avait déclaré en début d'après-midi Me Ornella Spatafora, à l'issue d'une nouvelle audition de Jonathann Daval qui a duré quatre heures.

Me Ornella Spatafora s'attend à une mise en examen de Jonathann Daval

Me Randall Schwerdorffer, avocat de Jonathann Daval, avait précisé que son client clamait son innocence, à l'issue d'une première journée de garde à vue effectuée lundi 29 janvier. Ce mardi, l'avocat bisontin a accordé à la presse une interview. Il a livré de nouveaux éléments sur la garde à vue de son client. Deux choses interpellaient particulièrement les enquêteurs : la présence de morceaux de tissu retrouvés près du corps de la victime et le déplacement du véhicule professionnel de Jonathann Daval, dans la nuit précédant la disparition de la jeune femme.

Ces éléments qui font peser les soupçons sur Jonathann Daval

"Mon client n'a pas de réponse sur les déplacements des véhicules. Les questions vont porter sur les draps, sur lesquels nous n'avons aucune information autre que celle donnée par le magazine Le Point. A-t-il réellement passé la nuit chez lui ? Je suis incapable de vous confirmer ou infirmer cette version. Les enquêteurs ont des éléments sérieux" avait confié Me Randall Schwerdorffer, l'air grave.

Découvrez l'interview de Me Randall Schwerdorffer en intégralité : 

Me Randall Schwerdorffer : mon client n'est pas soupçonné par hasard


"Jonathann n'est pas soupçonné par hasard"


"Ce problème des draps est une réalité. La perquisition n'a pas été faite pour rien. Les questions sont en train de se poser, c'est une évidence. Jonathann n'est pas soupçonné par hasard" avait expliqué l'avocat.

Rapidement, de nombreuses rumeurs avaient circulé autour de la culpabilité de Jonathann Daval. L'une des raisons principales des soupçons est le fait qu'il est le seul à pouvoir confirmer que son épouse est allée courir le matin du samedi 28 octobre 2017. Aucun témoin n'a jamais corroboré cette version.

Lire tous nos articles sur l'affaire Alexia Daval

A lire aussi

Sur le même sujet

C'est votre tour - Des roulottes 100% made in Bourgogne !

Près de chez vous

Les + Lus