• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

En Haute-Saône, la chasse au sanglier est prolongée jusqu'au 28 février

© Philippe Clément - maxPPP
© Philippe Clément - maxPPP

Face aux dégâts et à la prolifération de sangliers dans le département, la période de chasse sera prolongée d'un mois annonce la Préfecture de Haute-Saône. 

Par Sophie Courageot

C'était une demande récurrente des agriculteurs touchés un peu partout dans le département par les dégâts de l'animal. 

La commission départementale de la chasse et de la faune sauvage réunie ce 14 décembre a fait le bilan de la campagne 2018-2019.

Malgré un début de chasse difficile du fait de la chaleur, le niveau de prélèvement dépasse depuis mi-novembre celui de l’an dernier (304 animaux tués en plus en 2018, à la date du 7 décembre).

15 % des sangliers tués sont des laies cette année. 687 femelles ont été tuées depuis le début de l'année.

Néanmoins, le contexte semble favorable à une reproduction favorale de la population des sangliers en Haute-Saône en raison de bonnes fructifications forestières. Selon la Préfecture, le niveau de prélèvement ne permettra pas d’engager la baisse significative de la population de sangliers.

Au vu de ces éléments, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage s’est prononcée pour la poursuite de l’intensification du prélèvement.

La chasse au sanglier est prolongée  jusqu’au 28 février, sur tout le département. Elle devait s'achever fin janvier.

Sur le même sujet

Bourbon-Lancy : la saison est fortement compromise après l’incendie des thermes

Les + Lus