• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Haute-Saône : une entreprise privée de téléphone fixe depuis deux mois

Depuis début août, la scierie Marsolat S.A.S à Velesmes-Échevanne est privée de téléphone fixe. / © Anne-Sophie Bost // Maxppp
Depuis début août, la scierie Marsolat S.A.S à Velesmes-Échevanne est privée de téléphone fixe. / © Anne-Sophie Bost // Maxppp

A Velesmes-Échevanne, une scierie est privée de téléphone fixe depuis début août. Un seul téléphone portable sert à toute l’entreprise. Dans les environs, des problèmes de réseau ont été rencontrés, sans que l’opérateur, Orange, ne puisse donner davantage de détails.
 

Par P.S.

Pour appeler, la trentaine de salariés de la scierie Marsolat S.A.S à Velesmes-Échevanne n’ont qu’un téléphone portable. Avec tout ce que ça implique : des doubles appels auxquels on ne peut pas répondre, des messages qu’on ne peut pas écouter car d’autres utilisent la ligne.

Depuis fin août, tous les téléphones fixes de l’entreprise sont en panne. Un problème qui touche particulièrement les 5 personnes qui travaillent dans les bureaux de la scierie. « Une nouvelle assistante est en poste depuis deux semaines, son travail est gêné par tout cela, », précise Anaëlle Martignoni, assistante administrative export au sein de la scierie.
 

Au début, un numéro non-attribué

« Au début, avant qu’on mette en place un transfert d’appel, la ligne n’était plus attribuée. Des fournisseurs commençaient à se demander si on n’avait pas mis la clé sous la porte », se rappelle-t-elle. Heureusement, ce problème, bien qu’handicapant, ne semble pas leur avoir fait perdre leur clientèle. Depuis début août, les techniciens mandatés par Orange –une dizaine- se succèdent à la scierie, proposant plusieurs explications : « orage », « vétusté des installations », « technologie vieillissantes », « éloignement par rapport au centre-ville du village ». Mais aucune solution n'est trouvée. 

« A chaque fois qu’un technicien passe, le dossier est clos parce qu’Orange considère que c’est réparé », explique Anaëlle Martignoni. « Pour ne rien arranger, le réseau internet est catastrophique ».

D’après elle, des problèmes ont aussi été signalés dans les environs : à Angirey il y a quinze jours, à Velesmes jeudi dernier et à Gray, il y a peu.
Sur twitter, un échange de conversation entre Anaëlle Martignoni et Orange. Le 26 septembre l'opérateur fait état d'un "dérangement collectif" sans date de rétablissement.
Sur twitter, un échange de conversation entre Anaëlle Martignoni et Orange. Le 26 septembre l'opérateur fait état d'un "dérangement collectif" sans date de rétablissement.

Du côté d’Orange, contacté par nos soins, les réponses restent vagues : « il y a un problème en aérien sur la ligne. 10 personnes se sont déplacées. Nous comptons sur une intervention le 3 octobre pour que la situation évolue », détaille l’opérateur, qui n’a pas su nous renseigner sur les problèmes rencontrés par ses clients dans les environs.

 

Sur le même sujet

Bourgogne : de nombreuses animations vous attendent pour le Mois des Climats !

Les + Lus