• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

L'interdiction de chasse aux oiseaux prolongée en Haute-Saône et dans le Doubs

MaxPPP, Philippe Clément
MaxPPP, Philippe Clément

 Les préfectures prolongent la suspension de la chasse pour certaines espèces d’oiseaux jusqu'au mardi 7 février en Haute-Saône et jusqu'au 3 février dans le Doubs. La faute aux grands froids. 

Par Aline Bilinski

La préfecture de Haute-Saône a décidé de prolonger la suspension de la chasse à tir de certains oiseaux, en raison de la vague de froid qui a sévit ces deux dernières semaines. L'arrêté couvre la période 29 janvier (zéro heure) - 7 février (minuit). Cette prolongation d'une durée de 10 jours concernent les espèces suivantes : 
- grivres et merles (turlidés)
- pigeons et tourterelles (colombidés), bécasse des bois (limicoles)
– canards, oies (anatidés)
– la poule d'eau et la foulque macroule (rallidés)
– alouette des champs (alaudidés)

Suite aux grands froids, qui rendent la recherche de nourriture difficile sur des sols qui ne dégèlent pas, ces oiseaux sont affaiblis. C'est pour leur permettre de reconstituer leurs réserves que la préfecture a décidé cette prolongation pendant 10 jours. 

Quant à la préfecture du Doubs, elle a pris un arrêté ce vendredi 27 janvier, arrêté qui prolonge la suspension de la chasse du gibier migrateur ( oiseaux de passage et gibier d'eau) sur le territoire du département du Doubs jusqu'au 3 février.

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus