Luxeuil-les-Bains : réunion d'information avec 250 victimes des effets indésirables du Levothyrox

Une boîte de comprimés de Levothyrox / © DAMIEN MEYER / AFP
Une boîte de comprimés de Levothyrox / © DAMIEN MEYER / AFP

Une réunion d'information organisée par l'association Alerte Thyroïde a réuni entre 200 et 250 personnes à Luxeuil-les-Bains. Le but de cette opération ? Informer, échanger et défendre les victimes d'effets indésirables de la nouvelle formule du médicament le levothyrox.

Par Lucie Thiery

A l'appel de l'association Alerte Thyroïde France, 200 à 250 personnes ont participé à une réunion publique organisée à l'hôtel Mercure de Luxeuil-les-Bains ce samedi 2 décembre. 

Elles sont victimes des effets indésirables de la nouvelle formule du médicament Levothyrox, et ont tenu à être présentes à cette réunion pour s'informer, partager leurs difficultés et réflechir ensemble aux actions juridiques qu'elles peuvent entamer.

La présidente de l'association Alerte Thyroïde, Anne-Catherine Chauley était présente. Elle-même victime, cette avocate venue des Alpes-Maritimes est la première femme à avoir déposé plainte contre le laboratoire Merck et contre X pour non assistance à personne en danger.

Elle a rédigé une lettre ouverte aux députés, sénateurs et maires qui la représentent pour leur demander de soutenir ses démarches. Une Haut-Saônoise Sylvie Simon a pris part à sa démarche et représente l'association au niveau régional.

Le Levothyrox est un traitement prescrit pour les affections thyroïdiennes apparu sur le marché en mars 2017 à la place de l'euthyrox. Cette nouvelle molécule est remise en cause par les 800 membres d'Alerte Thyroïde. L'association réclame aux politiques le rétablissement de l'ancienne formule médicamenteuse.


Interview Anne-Catherine Chauley Présidente Alerte Thyroïde France
Interview de Jean-Stéphane Maurice


A lire aussi

Sur le même sujet

Personnels hospitaliers en maisons de retraite : la réalité du métier à l'EHPAD de Beaucourt

Près de chez vous

Les + Lus