Un nouveau sauvetage pour Carmen Colle

Semur Feuilletage qui a acheté les locaux de World Tricot Compagnie à Lure va aider au redémarrage de l'entreprise

Par I.B.

A la mi-janvier, tout aurait pu s'écrouler pour Carmen Colle et les anciens salariés de World Tricot Compagnie mais un "ange" semblait déjà veiller à  l'avenir de l'entreprise. Semur Feuilletage, une entreprise de Côte d'or rachetait les locaux vendus aux enchères  pour 380 000 euros.

Aujourd'hui, Didier Seguin, le PDG de Semur Feuilletage, annonce son intention d'aider à Carmen Colle à redémarrer son activité en lui mettant à disposition ses anciens locaux. Il est pour cela aidé par les Bourgogne Angels, un groupement d'investisseurs qui aident financièrement d'autres entreprises.

Dans son communiqué de presse, Didier Seguin précise "De nombreux emplois sont à la clé et nous sommes persuadés que tous les facteurs clés de succès sont réunis pour permettre à cette société de développer une activité de création dans un domaine d’excellence qu’elle maitrise parfaitement : la création dans la maille de luxe. C’est le dynamisme de l’équipe et la qualité des produits qui nous ont conduits à apporter notre soutien à ce projet.Nous sommes maintenant à quelques jours du redémarrage de l’activité et tout semble s’organiser pour permettre à l’équipe de reprendre son activité."

Reste un problème de taille à régler : le matériel de l'entreprise World Tricot fait toujours l'objet d'une saisie et ces machines sont  pourtant indispensables pour redémarrer l'activité. Lundi 30 janvier, Didier Seguin s'inquiéte d'un possible déménagement du matériel par des auxilliaires du justice.

World Tricot, une histoire mouvementée.

Cette annonce est un nouvelle épisode de la saga vécue par Carmen Colle.

En 1987, cette femme pugnace monte une entreprise de tricot à Lure pour favoriser l'insertion professionnelle des femmes immigrées. Au fil des ans sa notoriété grandit, l'entreprise est sous-traitante pour les grandes marques de couture et emploie jusqu'à 90 personnes. En 2003, Carmen Colle créé sa propre marque Angel Batist puis ouvre une boutique à Paris. Deux ans plus tard commence le combat entre le pot de terre et le pot de fer, Carmen Colle assigne Chanel en justice pour contrefaçon. Un combat dont l'entreprise ne s'est jamais remis. La société est mise en liquidation en juillet 2010. En juillet 2011, le tribunal  ordonne l'expulsion des locaux qui aura finalement lieu le 13 décembre. Dernière étape, la vente aux enchères des locaux le 11 janvier dernier.Cela devait être le point final de cette aventure créative et humaine mais Carmen Colle l'avait prédit : " Le savoir-faire de World Tricot ne peut pas mourir"...

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus