Une autoroute entre Langres et Vesoul : le projet refait surface

Publié le Mis à jour le
Écrit par S.C avec Frédéric Buridant

L'A319 est un vieux serpent de mer. Le projet de contournement de Langres en Haute-Marne est désormais prioritaire. Une avancée de plus vers un futur barreau autoroutier entre la Haute-Marne et la Haute-Saône ? Les élus l'espèrent. 

Lors d'une réunion à Langres en Haute-Marne de l'association autoroute atlantique Rhin Rhône, le projet de l'A319 a refait parler de lui.



Lors de l'assemblée générale qui regroupait des élus des différents départements, la Haute-Saône a poussé la région Grand Est et le département de la Haute-Marne à inscrire la déviation de Langres comme prioritaire. Certains évoquent l'échéance d'un contournement de Langres à l'horizon 2022.



La déviation de Port-sur-Saône près de Vesoul elle est en cours de finalisation. Elle ouvrira en 2020. Resterait à connecter ensuite les deux déviations pour une mise à deux fois deux voies crééant ainsi une première autoroute desservant la Haute-Saône. 



Un futur contrat de plan Etat-Région accompagnerait et structurerait le projet. 



Une autoroute A319 sur l'ouest de la Haute-Saône permettrait de rejoindre plus facilement Paris via l'A31 ou l'A5. "Il y a des liaisons très importantes entre l'Europe Centrale d'un côté, la Suisse, l'Allemagne, l'Autriche et l'Ile-de-France, le Nord de la France" argumente Yves Krattinger, président du conseil départemental de Haute-Saône.



Les professionnels de la route attendent cette future autoroute avec impatience. Sur la RN 19 circulent en moyenne 6000 véhicules par jour dont un millier de poids lourds. 





 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité