VIDEO. L'église évangélique de Vesoul et ses fidèles touchés par le coronavirus Covid-19

A Vesoul en Haute-Saône, 7 fidèles de l'église évangélique baptiste étaient présents au rassemblement évangélique près de Mulhouse. Un homme de 60 ans a été infecté, il est hospitalisé au CHRU de Besançon. 
Plusieurs fidèles de l'église évangélique baptiste de Vesoul ont participé au rassemblement évangélique où était présent le coronavirus.
Plusieurs fidèles de l'église évangélique baptiste de Vesoul ont participé au rassemblement évangélique où était présent le coronavirus. © Denis Colle - France Télévisions
Il reçoit la presse sans savoir qu'en Franche-Comté le nombre de personnes infectées par le coronavirus a fait un bond ce jeudi 5 mars. De 2 personnes, nous sommes passés à 23 malades. Parmi elles, des personnes membres de l'église évangélique. 
 

Le Pasteur Mekki Drihem n'était pas présent lui au rassemblement de la communuaté "La Porte ouverte chrétienne". Un rassemblement qui s'est tenu du 17 au 24 février à Bourtzwiller dans le Bas-Rhin.  2.000 personnes sont venues de toute la France, DOM inclus, et des pays limitrophes se sont réunies pour une semaine de jeune et de prière. Plusieurs dizaines d'entre elles ont été contaminées. 

Au retour du rassemblement, le Pasteur a été contact avec ses fidèles, il a célébré le culte avec eux. Il s'aperçoit que quelque chose ne va pas. Les fidèles toussent et disent ne pas être en forme. 

 
Pasteur Mekki Drihem 
église évangélique Baptiste de Vesoul
Pasteur Mekki Drihem église évangélique Baptiste de Vesoul © Denis Colle - France Télévisions

Après la médiatisation des premiers cas en Alsace, les choses vont aller vite :  "J'ai pris l'initiative d'appeler le 15 dès que j'ai eu l'information que la communauté de "La porte ouverte" a été touchée par ce virus. J'ai pris les devants avec les responsables, pour annuler les rendez-vous qu'on avait prévu, comme quoi on arrêtait toutes les activités" explique le Pasteur Mekki Drihem. L'église évangélique de Vesoul a stoppé jusqu'au 17 mars toutes ses réunions. 80 personnes font partie de la communauté. 


"Les fidèles ont pris la mesure, en disant que c'était bien de stopper les activités, pour protéger tout le monde" ajoute le Pasteur.

"Personne de la Préfecture ne nous a contacté, peut-être qu'ils le feront dans les heures qui viennent" nous explique le responsable de l'église évangélique baptiste de Vesoul. 

Pour l'instant, sur les 7 personnes qui étaient au rassemblement, un homme est pris en charge au CHU de Besançon. Deux personnes ont été confinées à leur domicile.

Ce soir, nous apprenons qu'une autre habitante de Haute-Saône qui était au rassemblemement, mais qui n'appartient pas à l'église évangélique de Vesoul est elle aussi malade. 
 
L'église évangélique de Vesoul et ses fidèles touchés par le coronavirus Covid-19
 


Des fidèles contaminés jusqu'en Guyane 


Il n'y a pas que les fidèles de Vesoul qui sont malades ou en surveillance.  De la Corse à la Guyane, des Hautes-Alpes à la Normandie et à l'Ile-de-France, des cas ont été identifiés chez les fidèles.
La Porte ouverte chrétienne est l'une des plus grandes églises protestantes évangéliques de France.

"Il y a beaucoup de partage, c'est un contexte propice à la contamination", expliqué le Dr Jonathan Peterschmitt, fils d'un pasteur contaminé, ainsi que deux membres de sa famille. Il est confiné à son domicile du Haut-Rhin avec son épouse et ses quatre enfants.

La préfecture du Haut-Rhin a annoncé la contamination de 10 personnes dans le département, en lien avec cet événement. Elle a appelé les participants à être vigilants et à contacter le centre 15 en cas de symptômes. En Guyane, le préfet a annoncé cinq premiers cas, à Saint-Laurent du Maroni.

" Quand on prie ensemble, on peut se tenir par la main", a expliqué la chargée de communication de l'église mulhousienne, Nathalie Schnoebelen. A ce moment-là, les précautions liées au virus n'étaient pas encore de mise. 

  
L'église évangélique baptiste à Vesoul
L'église évangélique baptiste à Vesoul © Denis Colle - France Télévisions
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société