Foire de la Sainte-Catherine à Vesoul : petits cochons, parkings, catherinettes... tout ce qu'il vous faut savoir pour ce jeudi 25 novembre

Après avoir été annulée en 2020 en raison de la crise sanitaire, la foire agricole de la Sainte-Catherine fait son grand retour à Vesoul (Haute-Saône). On vous explique tout sur cette institution haut-saônoise, vieille de plus de 700 ans qui se tient tous les 25 novembre.

Chaque 25 novembre, Vesoul accueille la foire de la Sainte-Catherine. Le temps d’une journée, des milliers de personnes déambulent dans les rues de Vesoul. Autour de stands tenus par des centaines de commerçants, c’est aussi l’occasion de découvrir le concours agricole, la braderie ou encore de participer au concours des catherinettes. 

Alors que l’édition 2020 n’avait pas pu avoir lieu à cause de la situation sanitaire, la Sainte-Catherine fait son retour. Covid oblige, le pass sanitaire sera obligatoire pour les visiteurs tout comme le port du masque pour toutes les personnes âgées de plus de 11 ans.

Ces contraintes sanitaires ne devraient pas entamer la bonne humeur des participants et des 600 exposants installés dans les rues du centre-ville de Vesoul. 

Des traditions qui perdurent

Parmi les rendez-vous à ne pas manquer : la découverte du petit cochon en pain d’épice (et son sifflet en guise de queue), et le concours du plus beau chapeau de Catherinette. Les catherinettes sont ces jeunes filles âgées de 25 ans et toujours célibataires. Selon la tradition, ces femmes sont censées confectionner une coiffe aux couleurs verte et jaune (symboles d’espoir et de sagesse) afin d’attirer l’attention d’éventuels candidats au mariage.

Aujourd’hui, les catherinettes sont surtout là pour passer un très bon moment. La ville de Vesoul organise le concours du plus beau chapeau mais trop tard pour celles qui auraient souhaité participer, les inscriptions sont closes. L’élection aura lieu entre 14 heure et 15h30 dans les rues du centre-ville. 

Autre tradition, tout aussi extravagante, les petits cochons en pain d’épice. Autrefois, les habitants venaient, chaque 25 novembre, acheter un cochon à engraisser pendant l’hiver. Désormais, les visiteurs repartent avec un cochon en pain d’épices et d’un sifflet en guise de queue. 

Comment s’y rendre ?

Les services de la mairie vont mettre en place quatre points d’entrée pour accéder à la foire. Un premier au rond-point de la gare, un deuxième à côté du théâtre, le troisième en bas de la rue Baron Bouvier et le quatrième en haut de la rue d’Alsace-Lorraine. 

En raison de l’affluence attendue, la mairie demande aux riverains de déplacer leur véhicule le jour J avant 3 heures du matin. Le stationnement est interdit à tous les véhicules. La mise en fourrière sera systématique en cas de non-respect de ces règles. Le réseau de bus sera gratuit et une navette sera mise en place depuis l'esplanade Pontarcher de 8 heures à 19h30. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
foire de la sainte catherine foires fêtes locales événements sorties et loisirs