Permanence murée de Barbara Bessot-Ballot : sanction pénale pour la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs de Haute-Saône

La permanence de la députée Barbara Bessot Ballot murée par des représentants FDSEA et JA de Haute-Saône
La permanence de la députée Barbara Bessot Ballot murée par des représentants FDSEA et JA de Haute-Saône

Les représentants de deux syndicats agricoles de Haute-Saône vont être convoqués par la Justice à la suite de la plainte déposée par la députée LREM Barbara Bessot-Ballot. Après son vote favorable au CETA, les agriculteurs avaient muré sa permanence en juillet dernier. 

Par Isabelle Brunnarius

Les poursuites prendront la forme d'une composition pénale. Un délégué du procureur de la République va convoquer prochainement les représentants de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs de Haute-Saône pour leur proposer de régler une amende de 500 euros chacun. En cas de refus de cette composition pénale, le procureur de la République peut alors engager un procès.

Cette amende fait suite à la plainte déposée cet été par la députée LREM Barbara Bessot-Ballot. Le 25 juillet dernier, les locaux de sa permanence parlementaire avaient été murés avec des briques en aggloméré par des agriculteurs membres de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs de Haute-Saône. Par cette action, ces agriculteurs voulaient marquer leur désaccord avec la députée qui venait de voter en faveur du traité de libre-échange entre l'Union Europénne et le Canada (CETA) à l'Assemblée nationale. 
 

Dans un communiqué publié en juillet les trois syndicats agricoles reprochaient à la députée LREM d'avoir voté "pour la ratification du Ceta malgré les mensonges du gouvernement, notamment concernant les farines animales qui ont semé le doute même au sein de la majorité LREM, qui s'est en partie abstenue", ont-ils expliqué dans un communiqué commun. 
 


A la suite de ce vote des parlementaires le 23 juillet dernier, une dizaine de permanences de députés de la majorité avaient été endommagées. Des actions qui avaient été largement commentées dans les médias et sur les réseaux sociaux. 
 

Quant à Barbara Bessot Ballot, elle avait tenu à préciser sa position : 
 



 

Sur le même sujet

Sport : on a testé... le mölkky !

Les + Lus