Saint-Valentin : il n'y a pas d'âge pour s'aimer encore et toujours

Le 14 février on fête les amoureux. Eux, elles ont entre 80 ans et 96 ans. L'amour, ils en parlent. Reportage dans une résidence pour séniors à Vesoul en Haute-Saône. 
Ah l'amour....Sylviane Longeron, 95 ans se souvient de ce fiancé qui lui avait envoyé 50 oeillets alors qu'il était militaire. 

Dans cette maison de retraite de plus de 200 résidents, il y a bien sûr de belles histoires d'amour comme celle de Michel Collardey et son épouse, qui ne font qu'un, très attachés à la valeur de leur couple. 

 
Saint-Valentin : il n'y a pas d'âge pour s'aimer


La Saint-Valentin est devenue de plus en plus négative ces dernières années, elle serait normative, célébrant le couple comme modèle, donc stigmatisante pour les célibataires. c'est vrai.

Mais l’histoire de la Saint-Valentin fut au contraire pendant deux milles ans une fête des célibataires et de la rencontre. La célébration des couples mariés n’a commencé qu’à la fin des années 1950, et cette forme particulière est une spécificité européenne.

Rien n’interdirait qu’elle retrouve ce qui a fait son esprit aux quatre coins de la planète : fêter l’amour sous toutes ses formes... et tous les âges....
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
génération senior société saint-valentin