Tour des Alpes: le calvaire de Thibaut Pinot lors de la deuxième étape

Les années se suivent et se ressemblent pour le cycliste de Mélisey. Dès que ça grimpe, la galère commence. Ce mardi, il n'a pas réussi à suivre les meilleurs du peloton, terminant 87ème de l'étape, à 12 minutes d'Adam Yates le vainqueur ! Sa participation au Giro semble déjà compromise.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) s'est retrouvé en difficulté mardi dans la 2e étape du Tour des Alpes, qui lui sert de test dans son approche du Giro. 

Le Franc-Comtois, distancé dans cette étape de montagne gagnée à Feichten im Kaunertal (Autriche) par le Britannique Simon Yates, a franchi la ligne avec plus de douze minutes de retard. 

"Thibaut est venu pour se tester et aujourd'hui, on voit qu'après sa coupure et ses soins, il a toujours mal", a déclaré son directeur sportif Philippe Mauduit.

"Ce matin on n'avait pas la certitude que tout allait bien, mais pas non plus la certitude que tout allait mal. Ce n'est pas ce que l'on voulait mais on en est là, et c'est comme ça. On va en discuter ce soir et on sera là demain pour faire la course", a ajouté le responsable de l'équipe française.

La semaine dernière, le coureur français a conditionné sa participation au prochain Giro (8-30 mai) à ses sensations attendues au Tour des Alpes. "La vraie réponse, ce sera la course", a déclaré vendredi le leader de l'équipe Groupama-FDJ. "Je n'irai au Giro que si je suis à 100 %".

Pinot, qui est âgé de 30 ans, souffre du dos depuis sa chute dans la première étape du Tour de France fin août dernier à Nice (os sacrum et iliaque fissurés).