Vesoul : L'ancienne gilet jaune Céline Roy condamnée

La jeune femme de 22 ans a été condamnée ce mardi 4 juin 2019 à de la prison avec sursis pour avoir insulté le préfet de Haute-Saône sur une vidéo diffusée sur internet. 
6 mois de prison avec sursis, un stage de citoyenneté obligatoire et un euro sybolique de dommages et intérêts : voici la décision du tribunal correctionnel de Vesoul envers Céline Roy, ex-porte parole des Gilets Jaunes de Noidans-lès-Vesoul. La jeune femme (22 ans) avait déjà comparu le 26 mars dernier, mais l'audience avait été repoussée à ce mardi 4 juin. L’avocat de l’accusée, Me Brun, réclamait la relaxe mais c'est finalement la demande du procureur qui a été retenue.

Déjà condamnée en décembre 2018

Céline Roy a été condamnée pour avoir insulté Ziad Khoury, le préfet, sur une vidéo publiée sur Facebook, dans laquelle on l'entendait dire : "j’espère que tous ceux qui sont potes avec le préfet qui sont sur mon Facebook lui aillent (sic) lui dire de se faire en…". Le préfet avait déposé plainte. Lors de sa garde à vue, mi-janvier, Céline Roy avait reconnu être l’auteure de ces propos. Pour cela, elle encourait un an de prison et une amende de 15 000 euros.

Le 11 décembre 2018, Céline Roy avait déjà été condamnée à 2 mois de prison avec sursis en comparution immédiate, pour avoir entravé la circulation d'un train SNCF début décembre 2018. Pour rappel, cette ancienne Gilet Jaune a rejoint la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon en vue des élections européennes. Céline Roy n'exclut pas de s'engager sur d'autres élections comme les municipales ou départementales. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société justice