• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Vesoul : Report du procès de Céline Roy l'ancienne gilet jaune jugée pour outrage sur le Préfet

Céline Roy l'ancienne gilet jaune au palais de justice de Vesoul / © France 3 Franche-Comté : Frédéric Buridant
Céline Roy l'ancienne gilet jaune au palais de justice de Vesoul / © France 3 Franche-Comté : Frédéric Buridant

La jeune femme comparaissait ce mardi 29 janvier devant le tribunal correctionnel de Vesoul (Haute-Saône). Elle est soupçonnée d'avoir insulté dans une vidéo le Préfet de Haute-Saône. L'audience a été renvoyée au 26 mars. 

Par Sophie Courageot

La jeune femme devait être défendue par l'avocat Me Jean-Marc Florand. Celui ci étant absent de la région, la jeune femme par l'intermédiaire de son conseil a demandé le report de l'audience. Le procès aura lieu le 26 mars prochain. 
La jeune femme dénonce un acharnement de la justice. Elle a été placée plusieurs fois en garde à vue depuis le début du mouvement des gilets jaunes à Vesoul. 

Le 26 mars, c'est une vidéo qui amènera une nouvelle fois Céline Roy devant le tribunal correctionnel. La vidéo avait été retirée rapidement de la page Facebook de la jeune femme. On y entend  : "Que tous mes amis qui sont potes avec le Préfet et qui sont sur son mon Facebook lui dise d'aller se faire enculer". La vidéo avait été tournée sur un rond point lors d'une opération de démontage. 

La jeune femme avait reconnu lors de sa garde à vue être l'auteur de cette phrase. Pour insulte envers un réprésentant de l'Etat, la jeune femme encourt une peine d'un an de prison pour outrage et une amende de 15.000 euros. 

 


Mi-décembre, Céline Roy avait déjà été condamnée pour avoir bloqué des trains en gare de Vesoul pendant le mouvement des gilets jaunes. La jeune femme avait été condamnée à une peine de deux mois de prison avec sursis .

Pour le blocage de trois ronds points sur Vesoul, elle a également perdu 6 points sur son permis de conduire. 

Céline Roy a quitté le mouvement des gilets jaunes. Elle a fait savoir le 14 janvier qu'elle rejoignait la France Insoumise le mouvement de Jean-Luc Mélenchon en vue de prochaines élections. 

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus