Vesoul : un garçon de 11 ans se jette du cinquième étage

Le drame s'est produit lundi 7 mai 2018 vers 22 heures dans un immeuble du quartier du Montmarin à Vesoul (Haute-Saône). 

Par Sophie Courageot

Le petit garçon s'est jeté d'une tour, il a fait une chute de plus de 11 mètres indique Emmnanuel Dupic, Procureur de la République de Haute-Saône. L'enfant a été pris en charge par les pompiers et héliporté vers le CHRU de Besançon. Selon un dernier bilan, ses jours ne sont pas en danger. "L'enfant souffre de plusieurs fractures, c'est un miraculé" indique le Procureur. 
Vesoul : un garçon de 11 ans se jette du cinquième étage
Intervenants : Alain Chrétien, maire de vesoul (Agir- La Droite constructive) / Liliane Menissier, inspectrice d'académie de Haute-Saône Reportage : Frédéric Buridant, Quentin Cézard

La piste d'un geste volontaire est privilégiée. Selon les premiers éléments, l'enfant a laissé un courrier à sa maman expliquant sa volonté d'en finir avec la vie. 

La famille de l'enfant n'a pas encore été entendue. Les policiers vont chercher à comprendre pourquoi un enfant de cet âge a pu vouloir commettre un tel geste. Ce geste désespéré est-il lié à un contexte familial ou au milieu scolaire ? L'enquête est confiée au commissariat de Vesoul.

Mercredi 9 mai, une cellule d'écoute sera mise en place dans l'école primaire où l'enfant est scolarisé en classe de CM2. "C'est peu commun qu'un enfant de cet âge tente de mettre fin à ses jours" résumé le Procureur de la République, "Il n'y a pas d'enquête judiciaire en cours, mais on essaye de comprendre". 

"Les services du rectorat et de l'inspection académique ont mis en place une cellule d'écoute et de soutien psychologique. Un médecin, un psychologue et une infirmière prennent en charge les élèves, les parents et l’ensemble de la communauté éducative qui le souhaitent.Cette cellule médico-psychologique demeurera à leur disposition en tant que de besoin", a précisé le rectorat dans un communiqué.

Dans ce quartier du Montmarin non loin du centre de Vesoul, cette tentative de suicide ravive de douloureux souvenirs. En février 2013, une fillette du même âge quasiment, 10 ans avait été retrouvée morte. Elle s'était pendue avec un foulard à la poignée d'une fenêtre dans l'appartement familial. L'enquête avait conclu à un geste désespéré. 


© Google maps
© Google maps

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus