VIDEO. Vesoul : les gilets jaunes fondent une association pour ouvrir "la maison des gilets jaunes"

A Vesoul en Haute-Saône, une maison des gilets jaunes devrait voir le jour en centre ville. Les gilets jaunes ont déposé les statuts d'une association pour continuer le combat sous une autre forme. 
Céline Roy et les gilets jaunes de Vesoul ont crée une association des gilets jaunes
Céline Roy et les gilets jaunes de Vesoul ont crée une association des gilets jaunes © France 3 Franche-Comté : Camille Saizeau
Vesoul : les gilets jaunes fondent une association pour ouvrir "la maison des gilets jaunes"

Privés de rond-points par décision préfectorale, les gilets jaunes de Haute-Saône ont décidé de créer une association. 

Ce matin, ils en ont déposé les statuts en Préfecture à Vesoul.

L'association "la maison des gilets jaunes" cherche désormais un local sur Vesoul. La cotisation pour adhérer sera de 20 euros par an. But de l'association : regrouper toutes les doléances des gilets jaunes, écouter leurs difficultés. Le lieu sera un point de rencontre pour les gilets, un point pour recevoir les élus. Un manifeste des gilets jaunes avec leurs revendications sera élaboré. L'association restera locale, pas question de représenter nationalement le mouvement. 

L'idée n'est pas de créer à terme un parti politique avec cette association de gilets jaunes, mais bien de se structurer pour être mieux entendu explique la jeune femme. "Rester sur les rond-points, alors qu'on ne peut plus bloquer, ca devient compliqué. Je sais que certains n'en veulent pas, que d'autres sont pour, mais pour qu'on nous écoute, je sais qu'il faut être structuré. Ce n'est pas en étant sur un rond point à 50-60  en donnant tous des idées plus farfelues les unes que les autres qu'on fera les choses correctement" ajoute Céline Roy. 

 
durée de la vidéo: 01 min 48
L'interview de Céline Roy


"On va effacer cette image de révolutionnaires hors la loi, et passer sous une image plus douce. Cela ne veut pas dire que le combat s'arrête, on a essayé de me mettre sur le banc de touche mais j'ai encore de l'énergie pour courir" précise Céline Roy organisatrice des gilets jaunes sur Vesoul.

A Vesoul, les gilets jaunes sont sur le pont depuis le 17 novembre. Ils ont bloqué les rond-points de la ville jusqu'à ce que le Préfet interdise la manifestation sur certains rond-points du département. A Vesoul, la porte parole des gilets jaunes Céline Roy a été condamnée le 11 décembre à deux mois de prison avec sursis pour avoir organisé le blocage ponctuel de la gare. Elle a perdu six points de permis de conduire pour avoir organisé le blocage de plusieurs rond-points. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société