VIDEO. Le gourmand petit cochon de pain d’épices, une nouvelle fois star de la foire de la Sainte-Catherine

Depuis 727 ans, la foire agricole de la Sainte-Catherine à Vesoul réunit les agriculteurs du département de Haute-Saône. On y vient pour la convivialité, les affaires, mais, jamais sans repartir avec son petit cochon ! 50.000 visiteurs sont attendus samedi 25 novembre.

De la farine, du miel, des épices…Une robe brillante en chocolat noir ou lait. Dans les boulangeries du secteur de Vesoul, la star de la foire est en cours de fabrication. À chacun sa recette. Arnaud Hennequin, boulanger, la tient de son prédécesseur. Il l’a légèrement adaptée. Le petit cochon sera signé du prénom de votre choix ou neutre. Il s’en vend 100.000 environ chaque année. 

Un brin d’histoire


La foire de la Sainte-Catherine a lieu tous les 25 novembre, depuis 1295. Au moment du passage à l'hiver, quand les vendanges étaient terminées, les paysans venaient à la foire à Vesoul vendre les dernières récoltes. On venait ici remplir sa bourse, acheter aussi le cochon à engraisser l’hiver. On venait aussi voir son voisin, les agriculteurs des autres villages. 


La tradition de la Sainte-Catherine, date à laquelle le dicton dit "que tout arbre prend racine" voulait aussi qu’on y vienne pour admirer et qui sait, trouver une femme à marier. Les catherinettes, ces jeunes filles âgées de 25 ans dans l'année et toujours célibataires, étaient célébrées.

Elles portent depuis toujours un chapeau vert et jaune, décoré pour l’occasion. Aujourd’hui, la tradition des catherinettes perdure. Elle se déroule sous forme d’un concours, non plus de beauté, parce que ce serait trop sexiste, mais un concours du plus beau chapeau. Les jeunes femmes y représentent leur métier ou leur passion. Certains chapeaux demandent des heures de travail et sont confectionnés par les catherinettes ou leur entourage. 

Faire son petit cochon soi-même, voici une recette facile 

Faire chauffer à 60° : 400g de miel et 200 g de sucre.
Mélanger 125g de crème épaisse, 125g de crème liquide, 150 g d'oeufs, 125g de fécule de pomme de terre (une astuce du boulanger pour rendre la pâte plus onctueuse), 450 g de farine de seigle, 250 g de farine blanche, 10 g de sel, 40 g de poudre à lever et 12g d'épices.

Laisser refroidir le miel et le sucre puis mélanger tous les ingrédients.

Cuire 12 minutes à 160°.

Laisser refroidir durant 4 heures.

Napper, décorer de chocolat fondu et attendre un peu avant de le consommer, sinon vous en aurez plein les doigts...

Sans sifflet, pas de vrais cochons !!!


En 2022, le petit cochon était collector, mais parfois dépourvu d'un accessoire très attendu par les visiteurs de la foire, son sifflet dans l’arrière-train ! Une gageure pour les puristes. Le principal artisan qui les fabriquait avait eu des soucis de santé. La tradition du sifflet sur les cochons vient du XIXe siècle lorsqu’un confiseur a eu l’idée de mettre un sifflet à la queue des cochons, peut-être pour imiter le bruit des gorets.


En cette année 2023, tout est rentré dans l’ordre. On pourra siffler dans le cochon avant de le croquer ! 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité