Il y a 60 ans, Albert Camus perdait la vie dans un accident dans l'Yonne

L'écrivain Albert Camus est mort le 4 janvier 1960. / © AFP
L'écrivain Albert Camus est mort le 4 janvier 1960. / © AFP

Il y a 60 ans, jour pour jour, Albert Camus disparaissait dans un dramatique accident de la route, à Villeblevin (Yonne). Simone, 93 ans, était à l'époque secrétaire de mairie dans la commune. C'est elle qui a rédigé l'acte de décès d'Albert Camus. Nous l'avons rencontrée.

Par M. F. avec Sébastien Kerroux

Le lundi 4 janvier 1960, Albert Camus rentre à Paris dans la voiture de Michel Gallimard, en compagnie de la femme et de la fille de ce dernier. Il vient de passer les fêtes de fin d'année en famille dans sa propriété de Lourmarin, dans le Vaucluse. 

Après s'être arrêtés pour déjeuner à l'hôtel-restaurant de Paris et de la Poste, Camus et les trois passagers reprennent la route vers Paris. Arrivés à hauteur du Petit-Villeblevin, sur l'ancienne Nationale 6 (actuellement départementale), la Facel-Vega quitte la route et s'écrase contre un platane. Selon les médias de l'époque, l'accident serait du à la crevaison d'un pneu et à une vitesse excessive.
 
Très rapidement, des automobilistes et habitants de Villeblevin et des alentours se rendent sur les lieux. La voiture est réduite en miettes. Alors qu'il occupait le siège passager, Albert Camus est tué sur le coup. Son ami Michel Gallimard décédera cinq jours plus tard des suites de ses blessures.

Simone, 93 ans, est la toute dernière habitante de Villeblevin à avoir connu l'accident qui a coûté la vie à Albert Camus. Elle avait 33 ans à l'époque et était secrétaire de mairie.

Vers 14 heures, elle reçoit un appel qui lui signale que l'écrivain est décédé dans un accident de la route. Tout au long de l'après-midi, elle recevra de nombreux appels de journalistes. Timide et discrète, elle n'a pas souhaité nous montrer son visage. 
 
Le témoignage de Simone

Simone rédige l'acte de décès d'Albert Camus à 17 heures, ce même lundi 4 janvier 1960. "J'ai dû faire des heures supplémentaires", plaisante t-elle. Albert Camus est le premier mort de l'année 1960 sur la commune. Selon la nonagénaire, la plupart des habitants et personnes présentes autour de la carcasse ne connaissaient pas Albert Camus, et ignoraient encore plus qu'il était écrivain.
 
Une copie de l'acte de décès d'Albert Camus. / © Sébastien Kerroux / France 3 Bourgogne
Une copie de l'acte de décès d'Albert Camus. / © Sébastien Kerroux / France 3 Bourgogne

À la hâte, les services municipaux font du grand ménage dans la grande salle de la mairie, pour pouvoir y déposer le corps de l'auteur de l'Étranger sur un brancard couvert par un drap blanc.

Tout au long de la nuit, les élus, préfets, et autres personnalités viennent se recueillir devant son corps. Le lendemain il sera conduit à Lourmarin (Vaucluse) pour y être inhumé. Albert Camus avait 46 ans.
 
Le journal France-Soir, le 6 janvier 1960.
Le journal France-Soir, le 6 janvier 1960.
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Sur le même sujet

Les + Lus