Beaune : départ du groupe Belvédère

Le groupe de spiritueux Belvédère, en crise financière, transfère son siège social à Beaucaire (Gard)

Au cours d'une Assemblée Générale Extraordinaire présidée par le PDG Jacques Rouvroy, les actionnaires du groupe de spiritueux Belvédère ont voté samedi le transfert du siège social de Beaune à Beaucaire, un mois après que l'entreprise a de nouveau été placée sous procédure de sauvegarde.

L'AGE s'est tenue au siège de la maison de vins Moncigale, elle-même très endettée,

qui appartient au groupe Marie Brizard, filiale à 100% de Belvédère. "Il n'y a que six personnes au siège de Beaune. Sur Beaucaire, Moncigale a une grosse unité de production. Le but de l'opération est de montrer qu'on croit beaucoup au développement de cette activité", a expliqué M. Rouvroy.

Belvédère, septième producteur mondial de vodka, avait été placé sous procédure

de sauvegarde en juillet 2008 pour rééchelonner sur dix ans une dette évaluée à

près de 580 millions d'euros à fin 2009.

Début 2011, les créanciers de Belvédère, représentés par la banque américaine

New York Mellon, avaient saisi la justice française, estimant que le groupe ne

respectait pas le plan de sauvegarde négocié en 2008. Le 7 juin, la cour d'appel

de Dijon a confirmé la fin du plan de sauvegarde.

Mais le 1er juillet, le tribunal de commerce de Nîmes a étendu la procédure de

sauvegarde de Moncigale à Belvédère, une décision que le transfert du siège social

vise aussi à prendre en compte.

(AFP)