Beaune: nouveau revirement pour Belvédère

Publié le Mis à jour le
Écrit par M. Ba

Le groupe beaunois de vins et de spiritueux a obtenu du tribunal de commerce de Nîmes un sursis.

Le 1er juillet 2011, le tribunal de commerce de Nîmes a étendu la procédure de sauvegarde de Moncigale SAS à la société Belvédère SA. Les vins de Moncigale, établis à Beaucaire dans le Gard, sont une filiale de Belvédère.

Cela offre donc du temps supplémentaire au PDG Jacques Rouvroy dans sa négociation avec ses créanciers. La dette du groupe auprès de fonds de placement s'élèverait à 500 millions d'euros.

Cette décision du tribunal de commerce de Nîmes est en totale contradiction avec le jugement de la Cour d'Appel de Dijon de juin dernier. Le juge avait alors mis un terme au plan de sauvegarde de Belvédère, plan qui le protégeait de ses débiteurs.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité