Boladé Apithy s'offre l'argent au sabre

Le Dijonnais a décroché l'argent aux Championnats d'Europe d'escrime à Legnano vendredi 15 juin 2012

A six semaines de ses premiers JO, Apithy signe, à 26 ans, son troisième podium européen consécutif après sa médaille de bronze en 2010 et l'argent en 2011.

Si le sabreur n'a pas de bête noire, le Russe Alexey Yakimenko en a pourtant tout l'air. Car ce Russe qui l'a dominé en finale par 15 touches à 12 pour un troisième sacre d'affilée, l'avait déjà privé du titre l'an dernier d'une touche en finale à Sheffield, et stoppé en demi-finale en 2010 à Leipzig.
 

"C'est un bon abonnement au podium européen, mais je perds toujours contre le même, ce n'est pas drôle ! J'aurais bien fait trois, deux, un", a souligné le Dijonnais. "Pendant la saison, j'arrive pourtant à le battre, mais aux Championnats d'Europe, non ! Mais j'ai de la chance: comme il est dans l'autre partie du tableau, je ne peux le croiser qu'en finale".

Seul sabreur français à s'être qualifié pour Londres cet été, Apithy a su montrer les crocs durant la journée quand il le fallait, parvenant à renverser la tendance face à l'Allemand Nicolas Limbach, le champion du monde 2009, qui le le menait par cinq touches à rien (15-13).
 

S'il voit cette troisième médaille "comme un signe encourageant", il refuse d'y attacher trop d'importance. "C'est bien mais le travail continue. Je vois que je ne suis pas encore prêt pour gagner les Jeux ! Je sens que je ne suis pas à fond", a prévenu le sabreur.