Cet article date de plus de 8 ans

Bourgogne : cherche 200 nourrissons pour une étude

Les parents des enfants à naître entre lundi 28 novembre et lundi 5 décembre 2011 conviés à participer à l'étude Elfe.

Cette étude doit permettre de mieux comprendre comment l’environnement affecte, de la période intra-utérine à l’adolescence, le développement, la santé, la socialisation et le parcours scolaire des enfants.

393 nourrissons de la région Bourgogne ont déjà intégré l’étude Elfe lors des trois premières phases qui se sont déroulées au printemps, à l’été et à l’automne 2011.

C'est maintenant la 4e et dernière étape : sur l’ensemble des naissances prévues du 28 novembre au 5 décembre, 200 nourrissons pourront être suivis avec l’accord de leurs parents. Au total, 10 cliniques et centres hospitaliers participent à l’étude dans la région.

Les travaux de Elfe dans le domaine de la santé permettront de répondre à des enjeux essentiels tels que :
-En matière d’obésité, estimer le rôle de l’environnement nutritionnel précoce (état nutritionnel de la mère, du père, alimentation du petit enfant) pour ajuster au mieux les recommandations
-Concernant la santé respiratoire, savoir si la qualité de l’air intérieur au cours de la petite enfance a une influence au long cours
-mesurer les conséquences à long terme des accidents de l’enfant, en particulier les traumatismes crâniens.

Les cliniques et centres hospitaliers participant à l’étude Elfe dans la région Bourgogne :

-Centre hospitalier d'Autun
-Centre hospitalier d'Auxerre* 
-Centre hospitalier de Beaune*
-Centre hospitalier William Morey* à Chalon-sur-Saône
-Clinique Sainte-Marthe à Dijon
-Hôpital Le Bocage au CHU* de Dijon
-Centre hospitalier Les Chanaux* à Mâcon
-Centre hospitalier Bérégovoy* à Nevers
-Centre hospitalier de Semur-en-Auxois*
-Centre hospitalier de Sens

(Les maternités marquées d’une* proposeront un recueil d’échantillon biologique aux familles.)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives