Bourgogne: fidéliser les étudiants en médecine

Publié le Mis à jour le
Écrit par M. Ba

En Bourgogne, 13 étudiants en médecine ont signé un Contrat d'Engagement de Service Public.

video title

Bourgogne: les étudiants en médecine courtisés

Pour lutter contre le désert médical, le "contrat d'engagement de service public" a vu le jour. Il s'agit d'une allocation pour les étudiants en médecine s'ils acceptent de s'installer en milieu rural pendant quelques années. Ce dispositif fonctionne mieux en Bourgogne qu'ailleurs en France.

Cette mesure incitative est destinée à améliorer la répartition des futurs diplômés en médecine sur tout le territoire et ainsi permettre l'accès aux soins à tous même en milieu rural. 13 étudiants bourguignons ont accepté sur les 14 contrats disponibles.

Les signataires d’un CESP bénéficient d’une allocation brute mensuelle de 1.200€ jusqu’à la fin de leurs études (1.107€ net). En contrepartie, ils s’engagent à exercer leurs fonctions, à compter de la fin de leur formation, dans des lieux d’exercice spécifiques proposés dans des zones où la continuité des soins fait défaut et à un tarif conventionnel.

La durée de leur engagement est égale à celle de versement de l’allocation, avec un minimum de deux ans. L'objectif est de fidéliser des jeunes médecins dans des spécialités et des lieux de déserts médicaux.

Cette incitation financière a connu un grand succès en Bourgogne. Au niveau national, le bilan est plus mitigé. Seule la moitié des contrats a trouvé preneur.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité