Chalon s'offre une demi aux As

L'Elan a dominé Paris 92-84 en 1/4 de finale de la semaine des As, ce vendredi 17 février 2012.

Finalistes l’an passé, les Chalonnais ont connu quelques sueurs froides pour se débarrasser de Parisiens accrocheurs qui ont compté plus de 16 longueurs d’avance. Mais un Blake Schilb, monstrueux, a permis d’inverser la tendance.

Après 12 minutes de jeu, lorsque Chalon se trainait à 16 points de Parisiens survoltés, on se faisait guère d’illusions pour la suite de la semaine des As (17-33, 12e). Mais d’un coup, la machine chalonnaise s’est remise en marche. Un panier d’Evtimov, un autre de Schilb, et l’Elan a grignoté petit à petit son retard pour virer en tête à la pause (49-48, 20e).

Le 3eme quart temps était le plus équilibré. Porté par ses Américains, Chatfield, Meacham et Hamilton, 18pts chacuns, Paris tenait bon, mais les premiers signes de fatigue apparaissaient. Normal pour une équipe qui se repose quasi exclusivement sur son 5 majeur (64-65, 30e).

L’estocade fut portée au début du dernier quart temps par l’Elan. Et c’est Blake Schilb, immense ce soir (26 pts, 4 passes, 4 int., 7 fautes provoquées) qui donnait l’impulsion avec 2 paniers d’affilée cruciaux (71-67, 32e). Puis tour à tour, Evtimov, Denaley (discret jusque là) et Tchicamboud lançaient des flèches à 3 points. Paris rendait les armes et s’inclinait logiquement (92-84).

Voila, les Chalonnais idéalement lancés, l’obstacle du 1er match que redoutait Beugnot effacé. Maintenant place à la demi-finale, ce samedi à 20h30 face à Cholet ou à Nancy. Avec le plein d'ambition : "on n'est plus le petit Chalon. Aujourd'hui il faut qu'on se mette en tête qu'on peut jouer pour des titres" avouait avec gourmandise Gregor Beugnot à l'issue de cette victoire.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité