Dijon-Longvic: réorganisation chez Tetra Pak

Tetra Pak veut concentrer sa production sur son site de Dijon-Longvic sans plan social

Une réorganisation du site de Tetra Pak à Longvic a été annoncée mercredi 3 octobre 2012 lors d'un CE extraordinaire.

Crise et concurrence obligent, le fabricant d'emballages veut concentrer toute sa production sur son nouveau laminoir. Selon la direction, cette réorganisation doit se faire sans plan social, par le biais de 70 départs volontaires en retraite.

La direction projette de fermer l'ancien laminoir qui fonctionnait depuis vingt ans et de basculer, courant 2013, l'ensemble de la production sur le nouveau. Elle se donne trois ans, jusqu'en 2015, pour adapter les effectifs de 340 à 270 personnes, sans licenciement économique.

Ce projet, annoncé lors d'un CE extraordinaire le 3 octobre 2012, doit maintenant faire l'objet de discussions avec les représentants du personnel.

A Dijon, l'usine Tetra Pak est en surcapacité

La situation économique de Tetra Pak s'est dégradée depuis dix ans, avec une chute de 36 % de ses ventes, de 3,8 à 2,7 milliards d'emballages. Le développement croissant de la bouteille plastique et une concurrence accrue sur le marché des emballages cartons pour liquides alimentaires, en sont la cause.
Depuis 2009, cette baisse touche également les exportations, qui représentent 60 % des volumes de l'usine. Les clients étrangers de Tetra Pak souhaitent relocaliser leurs produits près de leur marché et les perspectives 2013 confirment cette tendance.

Un seul laminoir sur le site de Dijon-Longvic

En septembre 2011, le site de Dijon-Longvic a fêté ses 40 ans.

30 millions d'euros ont été investis dans l'usine, qui fonctionnera en 2013 avec un seul laminoir.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité