Fouilles archéologiques en Côte-d'Or

Publié le Mis à jour le
Écrit par B.L.

Une équipe d'archéologues de l'INRAP explore les vestiges d'une villa gallo-romaine à Labergement-Foigney

video title

video title

Fouilles archéologiques en Côte-d'Or (épisode 1)

Des archéologues de l'INRAP, l'institut national de recherches archéologiques préventives, travaillent sur le tracé de la LGV Rhin-Rhône, près de Genlis. Ils sont à la recherche des vestiges d'une villa galloromaine.

Depuis quelques mois, les archéologues de l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) travaillent de nouveau sur le tracé de la LGV Rhin-Rhône. Cette fois, ils interviennent avant le lancement de la 2e phase de la ligne à grande vitesse.

C'est une obligation légale depuis 2001. Avant d'entreprendre d'importants travaux (construction de bâtiments, de routes ou de voies ferrées), des fouilles doivent au préalable être entreprises sur le site. Sur le tracé de la Ligne à Grande Vitesse Rhin-Rhône, six opérations de fouilles ont ou vont être menées sur les futurs tronçons. C'est l'un de ces chantiers, près de Genlis en Côte-d'Or, qu'ont suivi Anne Berger et Romain Liboz.

Un contrat a été signé entre l'INRAP et Réseau Ferré de France, qui est propriétaire du terrain. Les archéologues ont deux mois par faire parler la villa gallo-romaine. Ils vont retourner la terre à la recherche du moindre vestige.

Alexandre Burgevin et son équipe sont à la recherche des vestiges d'une villa gallo-romaine. Grâce à des photos aériennes et à une première étude du terrain, ils savent à peu près où creuser. Un drôle de jeu de pistes est lancé !

Le chantier se révèle d'une grande richesse. Les archéologues ont déjà mis au jour plus de 300 pièces de monnaie, une importante variété de fibules, de nombreux outils et surtout la superbe tête d’une statue du dieu Mars.

Lire aussi :

-Les fouilles près de Genlis exhument des trésors (26/09/2012)

-Le site internet de l'INRAP sur les fouilles en Côte d'Or