François Rebsamen : "ça ne manque pas d'air"

Le sénateur-maire PS de Dijon veut redonner aux fonctionnaires "l'espoir dans le mérite républicain"

François Rebsamen, le Monsieur Sécurité de François Hollande, s'est exprimé dans une interview à Paris-Match qui paraîtra jeudi 23 février 2012.

L'hebdomadaire a interrogé le sénateur-maire de Dijon sur les accusations de la droite, qui soupçonne le PS de vouloir mener une purge dans la haute-fonction publique en cas d'alternance. "Ca ne manque pas d'air", rétorque François Rebsamen, qui déclare que "Nicolas Sarkozy n'a eu de cesse de mettre ses amis à la tête des plus hauts postes dans la police nationale et dans la justice".
 

"Nous voulons permettre aux fonctionnaires de retrouver l'espoir dans le mérite républicain, quelle que soit leur opinion politique", explique l'élu bourguignon. François Rebsamen souhaite que "les meilleurs puissent être promus en fonction de leurs compétences, et non en fonction de leurs amitiés".
 

Le sénateur-maire de Dijon fustige, par ailleurs, le "discours de déni, d'amnésie et de caricature" de M. Sarkozy, qui "à part un écran de fumée sur une dose de proportionnelle aux législatives, ne propose rien".