Gérard Voisin : "Je demande un grand silence"

Le député UMP de Saône-et-Loire dément les accusations d'usurpation d'identité numérique

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

L'élue centriste Christine Robin a porté plainte contre X pour usurpation d'identité dans la création d'un faux site informatique. Mais, Gérard Voisin dément cette accusation.

Christine Robin est la première adjointe du sénateur-maire UMP de Mâcon, Jean-Patrick Courtois. Elle a décidé de se présenter aux élections législatives dans la 1re circonscription de Saône-et-Loire. Elle y affronte notamment le député sortant UMP, Gérard Voisin, qui est aussi maire de Charnay-les-Mâcon.

Cette bataille à droite s'annonce d'autant plus rude que Christine Robin a découvert qu'on avait mis en ligne un site internet portant son nom. Renseignements pris, c'est le fils de Gérard Voisin qui a accompli cette démarche. Stéphane Voisin, qui est l'attaché parlementaire de son père, a reconnu les faits. Mais, selon le fils du député, "il ne s'agit pas d'un site internet, c’est une sorte de photocopie numérique", dit-il.

Pour sa part, Gérard Voisin a déclaré à France 3 Bourgogne :" Je vais regarder de quelle manière je vais traiter cette accusation qui est ciblée contre mes collaborateurs, à qui je demande d'ailleurs d'avoir un grand silence, qu'ils soient élus ou responsables administratifs et techniques et à mes amis. Ceci dans la mesure où toute cette affaire semble être un effet d'aubaine pour certains élus, féminins et masculins. Mais, cet effet d'aubaine va se retourner contre eux".
La campagne électorale dans la 1re circonscription de Saône-et-Loire s'annonce animée !