Cet article date de plus de 9 ans

Guy Roux : "le fruit d'une lente régression"

La chute de l'AJA est le fruit "d'erreurs" aussi bien "sportives" que "de gestion" selon son entraîneur historique

La relégation d'Auxerre à l'issue de la 37e et avant-dernière journée de Ligue 1 a été le fruit d'une "lente régression" et "d'erreurs" aussi bien "sportives" que "de gestion", a déclaré Guy Roux dimanche 13 mai 2012.

"J'ai été privé de tout pouvoir sur les professionnels depuis sept ans. Il y a eu une lente régression. Ca va être très difficile, parce qu'en dehors des erreurs sportives, qui sont visibles sur le terrain, il y a aussi eu des erreurs de gestion. Etant donné que dans le football professionnel les salaires sont très élevés, on n'a pas le droit de se tromper, et je crois qu'il y a eu de ce côté-là beaucoup d'erreurs", a-t-il expliqué.
 

Interrogé sur ses sentiments, il a répondu: "J'ai des responsabilités vis-à-vis des jeunes dans le club. Aujourd'hui les 17 ans ont gagné leur championnat, les 19 ans vont peut-être en faire autant la semaine prochaine. Pour l'équipe professionnelle, c'est une autre paire de manches. Il faut demander à ceux qui ont le pouvoir, qu'ils s'expliquent, et comment ils vont faire pour continuer."

Guy Roux a été l'entraîneur (1961-2000 et 2001-2005) qui a fait accéder l'AJA à l'élite en 1980, décrochant même le doublé Coupe-Championnat en 1996.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aj auxerre football sport