Cet article date de plus de 9 ans

L'AJA sera probablement sanctionnée...

Suite aux incidents à Auxerre, lors de la dernière journée de championnat, la Ligue prévoit des sanctions contre l'AJA.

Les incidents d'Auxerre-Montpellier seront jeudi 24 mai 2012 au menu de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), qui mettra sans doute ce lourd dossier à l'instruction, procédure préalable à des sanctions ultérieures pour l'AJA.

Au terme de l'instruction, Auxerre pourra s'attendre au pire en termes de sanctions sportives en L2, où le club bourguignon a été relégué: huis-clos, suspension de terrain ou retrait de points. Frédéric Thiriez, président de la LFP, avait déclaré dans la nuit de dimanche à lundi 21 mai 2012 sur RTL: "Je condamne fermement le comportement irresponsable de ces soi-disant supporteurs d'Auxerre qui ont failli gâcher la soirée. La commission de discipline va se saisir de ces incidents et prononcera les sanctions les plus fermes". Le président de la commission de discipline Pascal Garibian a demandé dès ce lundi matin "en urgence, vu le caractère particulier des incidents, les rapports des officiels et les témoignages qui pourront lui être utiles", avait dit une source proche du dossier à l'AFP.   La commission "au regard de la gravité des faits et de la jurisprudence", mettra "probablement" le dossier à l'instruction jeudi 24 mai 2012, reportant ainsi la prise de sanctions.

Le déroulement de la soirée et du match le plus médiatique de la L1, Auxerre-Montpellier, qui décidait du titre de champion dans la soirée du dimanche 20 mai 2012 a été pollué par des débordements de supporteurs auxerrois: jets de projectiles en tout genres (rouleaux de papiers toilette, tomates, fusées, fumigènes) et évacuation d'une tribune basse par les forces de l'ordre, tout cela en présence du nouveau ministre de l'Intérieur Manuel Valls.

Au total, plusieurs interruptions de match, plus de 40 minutes en tout, et une partie qui reprend finalement à 23h07 quand les autres affiches sont finies ! Finalement, la Ligeu 1 a évitée le pire: le match à Auxerre a repris, est allé à son terme, et le Montpelliérain Utaka a mis fin au suspense en inscrivant son 2e but (victoire finale 2-1). Si le titre avait été attribué sur tapis vert --match arrêté définitivement et donné perdu 3-0 pour Auxerre, jugé responsable des incidents-- la polémique aurait été sans fin. Mais "l'image du football est abîmée" a estimé M. Thiriez.

La soirée de la commission de discipline sera chargée jeudi 24 mai 2012, avec les incidents, moins graves, dans l'autre match médiatique de la soirée. La rencontre Lorient-Paris SG (1-2), elle aussi décisive pour l'attribution du titre, a ainsi été arrêtée quatre minutes alors que les Lorientais menaient 1 à 0, à cause de fumigènes tirés depuis une partie de tribune occupée par des supporteurs parisiens. Et puis il y aura le quotidien des commissions de discipline, avec une 38e et dernière journée de L1 marquée par 26 avertissements et trois expulsions (loin du record de la saison avec 49 jaunes et 8 rouges lors de la 7e journée).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aj auxerre football sport