L'hôpital de Besançon précise que l'état clinique du contrôleur agressé jeudi dernier s'améliore de jour en jour.

D'après un communiqué de la préfecture du Doubs, le CHU de Besançon annonce que le contrôleur agressé est désormais conscient et qu'il devrait pouvoir sortir du service de réanimation dans les prochains jours.

Un service dans lequel il était maintenu depuis son agression jeudi dernier dans le train corail Lyon-Strasbourg par un homme vraisemblablement déséquilibré, à l'occasion d'un contrôle de billets. L'agresseur avait été mis en examen puis écroué.

Suite à l'agression de leur collègue, les contrôleurs avaient immédiatement exercé leur droit de retrait, ce qui avait fortement perturbé le trafic des trains dans de nombreuses régions françaises dès le jeudi après-midi. Un trafic revenu à la normale le vendredi dans la soirée.