Les actions de la journée mondiale Alzheimer

La Côte d'Or, la Saône-et-Loire et l'Yonne participent à cette journée mondiale contre la maladie

 Prévenir, aider pour mieux vivre la maladie : c'est le thème de cette journée mondiale, le 21 septembre 2012. Trois des quatre départements bourguignons y participent.
 

 De nombreuses conférences, des opérations portes ouvertes, des ateliers et animations sont prévus à Chenôve, Chalon-sur-Saône, Montceau-les-Mines, Charnay-les-Mâcon, Auxerre, Charly et Sens, jusqu'au 27 septembre 2012.

  Pour la troisième année, une quête sera organisée du 19 au 26 septembre 2012 partout en France. Elle permettra de sensibiliser le public au quotidien des personnes malades et de leur famille et d'informer sur les actions menées par France Alzheimer

Selon les estimations, 28 000 Bourguignons environ sont atteints de la maladie d'Alzheimer, une femme sur quatre et un homme sur cinq, sont touchés à partir de 85 ans. 6 600 personnes suivent un traitement lié à la maladie, plus de 1 200 sont suivies au Centre Mémoire Ressources et Recherche au CHU de Dijon.

Le suivi et l'accompagnement en Bourgogne

Selon un communiqué de l'ARS, l'agence régionale de santé, l’offre de services et d’accompagnement en Bourgogne s’organise de la manière suivante :

1) Un Centre Mémoire Ressources et Recherche (CMRR) au CHU de Dijon.

2) 10 centres mémoire labellisés et 10 transmettant des données à la banque nationale (Beaune, Montbard-Châtillon, Mâcon, Chalon, le Creusot, Montceau, Autun, Paray, Auxerre, Sens, Nevers, Cosne-sur-Loire). Tous les centres mémoire feront l’objet d’une nouvelle labellisation d’ici fin 2012.

3) 21 lieux de diagnostic mémoire hospitaliers et libéraux, qui travaillent en coopération avec les centres labellisés.

4) Une MAIA, Maison pour l’Autonomie et l’Intégration des malades atteints d’Alzheimer à Auxerre. Ces MAIA proposent un soutien aux familles. Trois nouvelles MAIA doivent se mettre en place fin 2012, dont deux en Côte-d’Or et une en Saône-et-Loire.

5) 13 équipes spécialisées Alzheimer au sein des services de soins infirmiers à domicile.

6) 455 places d’accueil de jour autorisées, réparties sur 63 établissements ou structures. Un accueil de jour itinérant est également proposé par la Fedosad en zone rurale.

Le plan Alzheimer prolongé

  A l'occasion de cette journée mondiale, le président de la République François Hollande a annoncé vendredi 21 septembre 2012, "la prolongation du plan Alzheimer", lancé en 2008 par Nicolas Sarkozy. Ce plan prévoyait un effort budgétaire de 1,6 milliard d'euros autour de trois volets: le soin, l'accompagnement et la recherche.
     Il s'agissait de doter la France des structures adéquates pour accompagner et aider les malades et leurs proches face à une maladie sans véritable traitement, touchant un nombre grandissant de personnes.
    Actuellement 860.000 personnes souffrent de la maladie d'Alzheimer en France. Après 65 ans, une personne sur dix est touchée et on estime que d'ici 2020, 1,3 million de personnes souffriront de cette forme de démence.