Mont Beuvray: 500 militants au côté du ministre

Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, a monté le mont Beuvray accompagné par 500 personnes.

Plus de 500 personnes étaient lundi 28 mai 2012, au côté d'Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, qui a effectué sa traditionnelle montée du mont Beuvray dans le Morvan, où il a estimé que la France avait "besoin de s'unir" pour "incarner le leadership".

"La France a été confiée aux experts et aux financiers. Aujourd'hui, la France a besoin de s'unir", a déclaré le député de Saône-et-Loire. "La France peut incarner un leadership au nom de la croissance face à l'austérité incarnée par la droite allemande avec la droite française sur son porte-bagage", a estimé le ministre. "Il faut interrompre le processus de régression. Le moment n'est plus à l'austérité mais à la croissance. Sans quoi l'Europe sera en dessous de la ligne de flottaison", a-t-il poursuivi, ajoutant que, "pour réussir le redressement du pays", il fallait une "confirmation du vote du 6 mai" lors des élections législatives.

Le ministre du Redressement productif a en outre souligné les difficultés économiques que traversaient les entreprises françaises. "Le pays va au devant de fortes difficultés, les restructurations s'amplifient, le service qui est en charge à Bercy à atteint le plus haut pic d'activité", a-t-il indiqué. Accompagné par des militants socialistes de la Nièvre et de la Saône-et-Loire, ainsi que par des badauds, dont certains venus d'Ile-de-France, Arnaud Montebourg était également entouré d'élus locaux et de candidats socialistes aux prochaines législatives. Le mont Beuvray, situé dans le Morvan, se trouve aux confins de la Nièvre et la Saône-et-Loire, près de Château-Chinon, la circonscription chère à François Mitterrand.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité